Vous êtes ici

Revue de presse du 29 mai 2019

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Commerce

  • La CCI des Landes aux côtés des buralistes

    La CCI des Landes et la Chambre Professionnelle des buralistes des Landes ont conclu, le 24 mai dernier, une déclinaison locale de la Convention Cadre Nationale de Partenariat. Cet accord les engage notamment à collaborer en vue de faciliter l’accompagnement des buralistes dans la transformation de leur métier et particulièrement concernant les modalités pratiques de réalisation par les chambres consulaires d’audits rendus obligatoires.

    Les audits permettent de dresser la feuille de route pour lequel le commerçant sollicite l’aide financière auprès des Douanes, dans le cadre d’un protocole d'accord signé avec l’Etat sur la transformation du réseau des buralistes. Une dizaine d’audits préalables est déjà en cours de réalisation avec la CCI des Landes qui forte de son expérience et son savoir-faire en matière d’accompagnement des commerçants, amène aux buralistes une vision précise des marchés, de leur potentiel et des tendances de leur évolution.

    Communiqué de presse du vendredi 24 mai 2019

  • Fleurs stabilisées à St-Pierre-du Mont

    A Saint-Pierre-du-Mont, Benoît Saint-Amand, Meilleur Ouvrier de France en 2015 et ancien patron du magasin Histoire de fleur, à Saint Pierre-du-Mont, a donné son nom à une marque internationale de fleurs stabilisées. La formule des fleurs stabilisées, inventée il y a une vingtaine d’années, permet d’obtenir des végétaux à l’apparence fraîche, qui ne sèchent pas et peuvent rester intacts dans leur vase ou leur coffret entre trois et cinq ans. La clientèle est celle des magasins de décoration, les hôtels, les aéroports, architectes d’intérieur et chantiers navals de yachts ou encore les régions du monde au climat trop chaud où les fleurs fraîches ne tiennent pas longtemps. On est très loin des habitudes florales landaises. Mais ces produits seront visibles chez Damien Thuaud, le repreneur du magasin Histoire de fleur, à Saint-Pierre-duMont, et aussi exposés dans des magasins de décoration à Bordeaux, Biarritz, etc.

    Sud Ouest, P20, lundi 27 mai 2019

Entreprises

  • Europlasma : le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan rendra sa décision mardi 4 juin

    Le Tribunal de Commerce de Mont-de-Marsan, qui se réunissait ce mardi matin pour examiner les projets de reprise, n’a pas encore tranché. Face à l’offre la plus sérieuse, celle de la société A&A investissements, appuyée par le groupe luxembourgeois Zigi Capital, qui se propose de reprendre la totalité des salariés, des actifs et de l’activité, les juges ont demandé une expertise complémentaire. Les trois parties – le repreneur, le cédant et l’administrateur judiciaire – devront s’entendre pour agréer un expert qui devra expliquer le montage du dossier, notamment s’il est compatible avec l’autorité de régulation de la Bourse. Cet avis est attendu pour lundi 3 juin au soir, le tribunal devant délibérer mardi 4 juin prochain en fin de journée.

    Sud Ouest, mardi 28 mai 2019

  • Distributeur de produits DRT à l'export

    A Dax, DRT (dérivés de colophane et de terpène issus de la résine de pin, 550 millions d'euros de CA, 1.350 salariés dans le monde) annonce un accord de distribution avec Quimidroga concernant les acides gras de tall oil et le tall oil distillé sur les marchés espagnol, portugais et en Afrique du Nord. Un accord qui entrera en vigueur le 1er octobre.

    APS, P.7, vendredi 24 mai 2019

  • NP Rolpin investit à Labouheyre

    A Labouheyre, NP Rolpin (fabrication de contreplaqué, lambris et panneaux, 110 personnes, 15 millions d'euros de CA) va investir 10 millions d'euros sur trois ans. Elle va notamment remplacer sa chaudière biomasse par une installation de gaz liquéfié.

    La Vie Economique, P.7, mercredi 22 mai 2019

  • Station bioGNV à St-Vincent-de-Tyrosse

    A Saint-Vincent-de-Tyrosse, l'énergéticien espagnol Endesa a inauguré la première station 100% bioGNV. Elle est alimentée par l'unité de méthanisation de Certernergie, installée sur une exploitation agricole à Audenge.

    La Vie Economique, P.7, mercredi 22 mai 2019

Région

Entreprises

  • Wave Bumper surfe sur les submersions marines à Bayonne

    A Bayonne, créée début 2017, Wave Bumper (solutions de protection littorale anti-submersions, 1,5 million de CA attendu cette année, 10 salariés) se développe vite dans un contexte météorologique global propice. Cette entreprise de Bayonne a mis au point des dispositifs amovibles pour protéger des tempêtes les installations de bord de mer. « L'idée est une pièce courbe en matériaux composites, décrit Romain Chapron, son concepteur. Incurvée, elle absorbe l'énergie de la houle et la renvoie, cassant les vagues qui suivent. » De plus, ce dispositif est léger et réutilisable. Déjà présente sur la côte Atlantique, en Méditerranée et aux Antilles, la jeune pousse prospecte actuellement le nord de l'Espagne et la Floride.

    Les Echos, P.28, lundi 27 mai 2019

Commerce

  • Assises nationales du commerce indépendant de l'habillement

    A Bordeaux, les assises nationales du commerce indépendant de l'habillement se sont déroulées déroulent lunddi 27 mai dernier dans les salons de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux et à l’initiative de la Fédération Nationale de l’Habillement. « Nous avons lancé cette concertation en France parce que la situation du secteur de l’habillement l’exige » explique Éric Mertz, Président de la FNH. De fait, depuis près de trois décennies ce secteur connaît une crise profonde. « Les assises sont un espace de concertation qui débouchera sur un livre blanc et des propositions fiscales, sociales, en direction d’un gouvernement qui peut nous aider à redevenir conquérants. Le modèle économique basé sur le prix a vécu, celui de la qualité et l’éthique va s’imposer, c’est notre credo. »

    Sud Ouest, P.35, lundi 27 mai 2019

Économie

  • Balance commerciale néo-aquitaine excédentaire

    Selon l'Observatoire régional des échanges internationaux co-piloté par la Région et la CCI Nouvelle-Aquitaine, la région affiche en 2018 une balance commerciale excédentaire de 600 millions d'euros. Les exportations ont évolué annuellement de +0,9% à 23,4 milliards d'euros, contre des importations à 22,8 milliards d'euros (+5,9%).

    La Vie Economique, P.3, jeudi 23 mai 2019

France

Entreprises et Environnement

  • Déchets des fast-foods à traiter

    Dans un courrier daté du 22 mai dernier, le Ministère de la Transition Ecologique a ordonné à 15 chaînes de restauration rapide de respecter leurs obligations légales de tri des déchets issus de leurs restaurants (70% dès fin 2019 et 100% d'ici fin 2021).

    Les Echos, P.21, lundi 27 mai 2019