Vous êtes ici

Revue de presse du 24 mai 2019

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Education et Formation

  • La Fondation ESDL Education Design au cœur de la réussite de ses étudiants Designers

    Le 9 mai dernier, dans les locaux de l’École Supérieure de Design des Landes à Mont-de-Marsan, s’est tenu le comité exécutif et la commission d’attribution des bourses de la Fondation ESDL Education Design, en présence de chefs d’entreprises membres fondateurs, de son président Thomas LE THIERRY D’ENNEQUIN et de Béatrice CHANDELLIER, nouvelle directrice de l’ESDL.

    La commission d’attribution des bourses prend en compte trois critères : le mérite de l’étudiant, sa situation sociale et la pertinence de son projet professionnel. Elle est particulièrement sensible à la pertinence et à la qualité des candidatures présentées et a ainsi décidé d’allouer, pour la rentrée 2019, des bourses à 8 étudiants-candidats en 4e et 5e année du cycle Master, à hauteur de 20 000 euros.

    La collecte de dons est au cœur de l’action de la Fondation. Entreprises et donateurs particuliers contribuent, par leur participation, à dessiner le plan d’action de la Fondation au profit de l’Ecole Supérieure de Design des Landes et de ses étudiants. Elle a notamment permis à 3 étudiants designers de 3e et 5e année de se rendre au CES de Las Vegas, opération qui sera reconduite en 2020. L’entrepreneuriat est une valeur essentielle de l’ESDL et la Fondation ESDL Education Design permet aux chefs d’entreprises, membres fondateurs et donateurs, de soutenir l’épanouissement des étudiants designers.

    Retrouvez l’interview de Thomas LE THIERRY D'ENNEQUIN sur YouTube

    Pour suivre la Fondation ESDL Education Design

    Facebook: https://www.facebook.com/Fondation-ESDL-385260171927170/
    Instagram: @fondation.esdlandes

    Twitter: @FondationESDL

    Pour Faire un Don à la Fondation

    Communiqué de presse du 10 mai 2019

  • En entreprise, il faut se former pour bien faire son travail

    ALA Corporation, société italienne basée à Naples est un des leaders mondiaux dans la distribution et la logistique des chaînes d’approvisionnement de l’industrie aérospatiale. Depuis quelques semaines, le Directeur Général d’ALA France, PME basée à Saint-Avit, passe plusieurs heures par semaine à se former en italien afin d’améliorer sa communication avec le groupe. Selon lui, la formation professionnelle continue est indissociable de l’évolution professionnelle, mais pour se former, « il faut en avoir la volonté et prendre le temps de le faire ». Ce dirigeant d’entreprise a pu bénéficier de l’appui du centre de formation continue de la CCI des Landes. « En une semaine, j’avais un professeur identifié et un rendez-vous. Ça a été très rapide. On a d’abord étudié mes attentes pour que les cours soient en adéquation avec mes besoins professionnels. » La formation en italien a été intégralement prise en charge par l’entreprise. « Je considère comme important d’être formé et de se tenir au courant des derniers outils si l’on veut bien faire son travail. »

    Sud Ouest, Supplément Formation, P.10, mercredi 22 mai 2019

Entreprises

  • Pétition en faveur d'Europlasma à Morcenx

    A Morcenx-la-Nouvelle, l'Union locale des syndicats CGT des Hautes Landes lance une pétition en soutien des 116 salariés des filiales d'Europlasma (destruction de produits amiantés) en attente de la décision du tribunal de commerce de Mont-de-Marsan le 28 mai prochain. Le syndicat encourage tous les citoyens, élus et parlementaires, à défendre ces emplois industriels de Morcenx-la-Nouvelle, importants pour la santé publique grâce aux milliers de tonnes de produits amiantés qui peuvent être vitrifiés par la torche à plasma de l’entreprise Inertam.

    Sud Ouest, lundi 20 mai 2019

  • Chausson Matériaux va ouvrir une nouvelle agence dans les Landes

    Deuxième fournisseur français de matériaux de construction, le groupe Chausson Matériaux, dont le siège est en région toulousaine, a programmé d’ouvrir une nouvelle agence de négoce sur le territoire de la commune landaise de Mées. Le projet porte sur l’édification de plus de 1 500 m² de locaux comprenant un magasin de 400 m² et environ 1 100 m² dédiés au stockage. La mission de maîtrise d’œuvre a été confiée à Candice Crouzel, architecte au sein du groupe. La consultation des entreprises est imminente. Les travaux devraient démarrer d’ici l’été prochain. Le nouvel établissement de négoce de matériaux de construction sortira de terre sur une parcelle au sein de la zone d’activités Remazeilles 2.

     APS, vendredi 17 mai 2019

Commerces de centre-ville

  • Murs communaux pour le commerce à Mont-de-Marsan

    A Mont-de-Marsan, le Conseil Municipal a approuvé l'acquisition d'un local commercial au 24, rue Frédéric-Bastiat, pour redynamiser le commerce. Le local de 78 mètres carrés, comprenant une surface de vente de 50 mètres carrés, un bureau d’environ 8 mètres carrés et une réserve de 20 mètres carrés, sera acheté 85 500 euros sur une enveloppe de 300 000 euros dédiée à cette action. L’achat de ce local s’est concrétisé pour qu’il soit mis sur le marché « avec un loyer modéré. C’est une aide à l’installation », explique Bertrand Tortigue, rapporteur de la délibération en Conseil Municipal.

    Dax et Aire-sur-l’Adour réalisent des projets dans la même optique que les Montois. En 2018, le maire aturin avait demandé à la Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes de faire un point sur le commerce des 12 communes landaises et gersoises. L’an dernier déjà, 2 locaux ont été achetés, mis aux normes et rénovés à Aire-sur-l’Adour où de nouveaux commerces ont pu ouvrir. En 2019, Barcelonne-du-Gers bénéficiera également de cette opération.

    Sud Ouest, samedi 18 mai 2019

Infrastructures ferroviaires

  • Nouvelle ligne TER présentée à Ygos

    A Ygos-Saint-Saturnin, Renaud Lagrave, Vice-Président de la Région en charge des transports, a présenté jeudi dernier la nouvelle convention avec la SNCF « entièrement tournée vers les usagers ». Il a annoncé notamment la création d’une garantie fiabilité pour que les abonnés TER soient enfin indemnisés en cas de forts retards, l’étude en cours pour rendre le trajet Mont-de-Marsan – Bordeaux plus rapide, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite des trains au départ de Mont-de-Marsan à partir de 2021. Enfin, la ligne 40 deviendra à partir de juillet la ligne 45.

    Sud Ouest, lundi 20 mai 2019  

Région

Industrie pétrolière

  • Industrie pétrolière en Nouvelle-Aquitaine

    A Bordeaux, Francis Duseux, président de l'Union française des industries pétrolières, et Jean-Pascal Simard, directeur des relations publiques de Vermilion, tenaient une conférence de presse hier. Dans la région, la production de pétrole revient à la société Vermilion, avec 300.000 tonnes par an. Elle mobilise 400 emplois, dont 100 directs. La fin annoncée de la production française en 2040 serait un coup dur pour la région, qui représente 40% de la production nationale.

    Sud Ouest, P.8, vendredi 17 mai 2019

Filière viticole

  • Castel mise sur Alibaba pour séduire les jeunes chinois

    Négociant en vin leader européen, Castel mise sur son partenariat initié en 2017 avec le géant chinois de l'e-commerce Alibaba pour reconquérir des parts de marché en Chine, où le groupe n'a vendu que 8 millions de cols l'an dernier (contre un sommet historique à 18 millions et sur 600 millions de cols annuels en tout). Atteignant 16,5 milliards de dollars, le marché chinois du vin devrait dépasser l'an prochain le marché français. Castel, qui ne réalise aujourd'hui que 25% de son activité à l'export mise sur 60.000 bouteilles vendues via Alibaba cette année.

    Les Echos, P.27, lundi 20 mai 2019

France

Chambres consulaires

  • Réforme des CCI

    La loi Pacte définit le nouveau cadre de fonctionnement des CCI, avec un recentrage des missions (accueil et représentation, appui à la création-transmission, soutien à l'export). La formation est resserrée sur des formations très spécialisées. Le financement des Chambres consulaires devra désormais s'appuyer sur la facturation de leurs prestations, hormis pour quelques missions de service public qui resteront financées par la taxe pour Frais de Chambre mais dont le montant va continuer à diminuer. Le recrutement se fera désormais sous régime de droit privé tandis que les agents assimilés à la fonction publique seront incités à changer de statut. La tutelle de l'Etat et de CCI France sur le réseau consulaire est renforcée, la seconde ayant désormais un rôle hiérarchique. Elle répartira notamment les subsides de la TFC entre chambres (en fonction de leur déploiement de la réforme).

    Les Echos, P.26, lundi 20 mai 2019