Vous êtes ici

Revue de presse du 1er février 2019

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Entreprises

  • Europlasma en redressement judiciaire

     

    A Morcenx, la société Europlasma (traitement des déchets et dépollution à partir de la technologie plasma) est placée en redressement judiciaire par le Tribunal de Commerce de Mont-de-Marsan le 25 janvier dernier, avec ses cinq filiales (Inertam SAS, CHO Power SAS, CHOPEX SASU, CHO Morcenx SASU et CHO Tiper SAS (centrale innovante en Thouarsais utilisant les déchets en énergie, chargée de construire l'unité de production d'électricité par gazéification, attendue sur le site de l'ancien Etamat à Thouars).

    Les Echos p.22, APS, lundi 28 janvier 2019

    Sud Ouest, mardi 29 janvier 2019

  • Nouveau contrat pour Hélidax

     

    La société landaise HéliDax (25,28 M€ de CA en 2017) vient de remporter un nouveau contrat avec l’armée de terre française. L’accord, d’une durée de 10 ans, porte sur le maintien en condition opérationnelle de 18 hélicoptères Fennec de la base-école de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT), située au Cannet des Maures dans le Var. Si le montant du marché n’a pas été révélé, il devrait se traduire par la création de 26 emplois, dont une quinzaine directement sur le site varois de l’ALAT et 8 au siège dacquois de la PME, qui verra ainsi son effectif atteindre la barre des 100 personnes. Créée il y a une dizaine d’années, HéliDax devrait voir son chiffre d’affaires progresser de 20% cette année.

    Sud Ouest, vendredi 25 janvier, p.10 et lundi 28 janvier 2019, p.31

    APS, vendredi 25 janvier 2019

     Les Echos 28 janvier 2019, p.28

  • Mecadaq remporte le Prix de l'éco Néo-Aquitains

     

    A Tarnos, Mecadaq (métallurgie, plus de 70 millions d'euros de CA attendus cette année, 300 salariés) a remporté le Prix de l'éco Néo-Aquitains de l'année (en partenariat avec la Banque Populaire, Sud Ouest, la CCI Nouvelle Aquitaine, Kedge Business School, etc.). La cérémonie s'est tenue hier soir au siège social de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique. Mecadaq est présente à Tarnos, Pessac et Seattle aux Etats-Unis.

    Sud Ouest, vendredi 25 janvier 2019, p.10

  • Zone Pédebert sans Billabong à Hossegor

     

    A Hossegor, avec le départ de Billabong, suite au rachat de l'entreprise par Boardriders, la zone Pédebert va perdre 170 emplois. Les élus locaux se mobilisent sur l'emploi et s'interrogent sur l'avenir de cette zone.

    Sud Ouest, samedi 26 janvier p.12 et 17 et lundi 28 2019

  • Agrolandes sort de terre à Haut-Mauco

     

    A Haut-Mauco, le bâtiment d'Agrolandes doit être livré à la fin du premier trimestre 2019. L'Agrocampus présentera l'agriculture numérique, la valorisation des coproduits et le cluster biosécurité (grippe aviaire).

    Sud Ouest, mardi 29 janvier 2019, p.20f

Forêt

  • Klaus, 10 ans déjà : rétrospective de la gestion d’une tempête

     

    Le 24 janvier 2009, Klaus dévastait une grande partie du Sud-Ouest. Les deux années qui ont suivi ont permis l’évacuation du bois, presque 30 millions de mètres cubes qui ont ainsi été sortis des terres balayées par la tempête Klaus, puis exploités. En tout, 3,2 millions de tonnes de bois sont parties à l’étranger, soit les deux tiers du bois transportés. Majoritairement convoyé par camion, à 52 %, 31 % du bois a été transporté par bateau depuis le port de Bayonne et juste 17 % par train depuis la plaque tournante de Labouheyre.

    Ces exportations n’ont représenté qu’un sixième du volume total de bois exploité suite à Klaus. 25 millions de tonnes sont restés ici, dont quinze millions ont été transformées par les industriels et10 millions stockés, pour atténuer les difficultés d’approvisionnement qui pouvaient logiquement apparaître les années suivantes. Les trois quarts des 44 aires de stockage installées en Aquitaine qui ont accueillis le bois suite à Klaus, sont aujourd’hui fermées. L’État souhaite cependant en conserver une partie afin d’aller encore plus vite si une tempête d’envergure venait à frapper de nouveau. Plus de 30 000 hectares de bois ont été replantés chaque année depuis 2009, ce qui représente plus de 35 millions de plants par an.

    Sud Ouest, vendredi 25 janvier 2019

Thermalisme

  • Thermalies : présentation des mini-cures à Paris

     

    A Paris, le salon Thermalies présente des mini-cures proposées par les établissements thermaux landais. Le Comité Départemental du Tourisme des Landes voit dans cette diversification un produit d'appel touristique et s’affiche jusqu’au 3 février prochain dans le métro parisien, aux côtés du Grand DAX et du Conseil Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine. Cette campagne de séduction est complétée par un volet digital sur Facebook et TripAdvisor, incitant les Fanciliens à interagir et à se rendre sur les pages d’atterrissage dédiées. Une structuration régionale de l'offre thermale est en cours : le cluster Aqui'O Thermes, jusqu'ici composé à 80% d'établissements landais, vient de s’ouvrir à Evaux-les-Bains et La Roche-Posay.

    Sud Ouest, lundi 28 janvier 2019

Energie verte et agriculture

  • Gaz de torchère valorisé en production de tomates

     

    A Parentis-en-Born, Vermillion REP (1er producteur français de pétrole brut avec 75% de la production nationale, 190 salariés dont une centaine localement) se lance dans la valorisation du gaz résiduel issu de ses forages pétroliers, habituellement brûlé par manque de débouché rentable. Un dispositif de tri-génération est mis en place sur le site de Parentis, avec sorties en électricité (pour de l'autoconsommation), en chaleur et en froid (pour les serres de tomates de l'EARL de Jean-Jacques Reygades qui pourront alors doubler voire tripler leur surface et créer 20 postes).

    APS, vendredi 25 janvier 2019

Région

Commerces

  • Petits magasins de vêtements menacés

     

    Les premiers retours des soldes dans les magasins d'habillement montrent qu'elles ne permettent pas de compenser la baisse d'activité subie du fait des blocages des «gilets jaunes», estimée à -19% entre le 17 novembre et fin décembre par la Fédération nationale de l'habillement. Les magasins jusqu'à 300.000 euros de CA et 25.000 emplois sont menacés estime la FNH (soit 48% de ses adhérents). Son président Eric Mertz va proposer à ses membres de renoncer aux soldes et promotions. Un fonds d'urgence réclamé à Bpifrance pour soutenir la trésorerie des TPE du secteur a été refusé par l'exécutif.

    Les Echos, mardi 29 janvier 2019, p.15