Vous êtes ici

Revue de presse du 18 janvier 2019

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Portes ouvertes

  • Découvrez l’Ecole Supérieure de Design des Landes !

     

    Rendez-vous ce samedi 19 janvier, de 10h à 16h sur le parc technologique So Watt à Mont-de-Marsan pour visiter ce superbe site inauguré au printemps dernier et de tout savoir sur les programmes, les méthodes pédagogiques et les équipes d’enseignants, composées de professionnels du design…

    L’ESDL s’affiche résolument comme une « école innovante, connectée avec le monde des entreprises. Une école différente, où chaque étudiant peut développer sa sensibilité créative dans un cadre inspirant et en phase avec les attentes du monde entrepreneurial ». Depuis bientôt 10 ans, elle propose des formations orientées vers les métiers du design de type Bachelor (Design d’espace, Graphisme et Produit), Licence pro (en partenariat avec l’IUT des Pays de l’Adour) et Mastères (Design International, Management et éco-conception, Food Design et Arts de Vivre).

    Presselib, jeudi 17 janvier 2019

Cérémonie

  • Le maire de Mont-de-Marsan présente ses voeux

     

    Le Maire et Président de l’Agglomération montoise, Charles Dayot, a formulé ses vœux, mardi soir, pour le territoire et a annoncé 10 nouvelles mesures parmi lesquelles : 1 heure de stationnement gratuit au lieu de 30 minutes, une navette permanente en centre-ville gratuite depuis quinze jours, la création d’un nouveau gymnase à usage mixte avec la base aérienne, douze façades refaites dans l’année, une passerelle entre les quartiers de Barbe d’or et de la Plaine des jeux à l’étude, la création d’un poste de référent handicap pour régler, au cas par cas, les situations des adolescents et enfants dans l’Agglomération, et pas de fêtes payantes en 2019 !

    Sud Ouest, mercredi 16 janvier 2019

Distinctions

  • Flovea la plomberie 4.0

     

    Flovea est une start-up financièrement solide et au développement exponentiel. Spécialisée dans la plomberie préfabriquée pour les professionnels du marché de la construction, cette société landaise créée en 2012 est l’aboutissement de la riche expérience de son fondateur Thierry Mignot, ancien Meilleur Ouvrier de France.

    A l’avant-garde sur son marché, Flovea développe ainsi un concept unique basé sur la connectivité des réseaux hydrauliques d’un logement. Sa Flowbox Interactive communique avec une application mobile dédiée et permet à distance une action sur le réseau en temps réel. Présentée au Consumer Electronics Show de Las Vegas, elle a remporté le CES Innovation Award Smart Home.

    La société qui a plus l’allure d’une PME de taille moyenne qu’un profil de start-up connaît depuis 2016 une croissance de 100% de son chiffre d’affaire tous les ans. Elle a déménagé de Saint-Geours-de-Maremne en décembre dernier pour s’installer à Saint-Paul-lès-Dax dans des locaux plus grands. Elle a recruté 20 personnes en 2018 et prévoit de nouvelles embauches cette année.

    La Vie Economique, P.4, mercredi 16 janvier 2019

  • Marmajou tout feu tout flamme

     

    Fondée en 1889 par Pierre Marmajou à Orist et installée, depuis, à Dax, l’entreprise de pyrotechnie Marmajou fabrique bombes, chandelles, fusées, fontaines et feux de Bengale et conçoit des spectacles innovants et originaux. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel où ont largement émergé les acteurs chinois ces dernières années, Marmajou continue de se distinguer par son imagination.

    L’entreprise vient de remporter, pour la troisième fois en autant d’éditions, le concours de feux d’artifice de Noël de Bayonne.

    Presselib, mardi 15 janvier 219

Entreprises

  • Aquatic Landes programme 1 M€ d’investissements

     

    Pascal Coste, Directeur du parc de loisirs Aquatic Landes, situé à Labenne Océan annonce un plan d’investissement d’1 M€ sur deux ans destiné à transformer et agrandir le site, qui ambitionne à terme de franchir le cap des 100 000 visiteurs par an. Aquatic Landes va incorporer une nouvelle zone aquatique au cœur du parc, avec une nouvelle offre complète d’attractions. Un "montant significatif" sera également consacré à l’amélioration des services (parking, restauration, sanitaires) ainsi qu’à la thématisation de l’ensemble. Aquatic Landes est contrôlé par une holding gestionnaire d’autres sites de loisirs (Aqualand, Vulcania, Grand Aquarium de Saint-Malo, Isla Magica à Séville…).

    APS, mardi 15 janvier 2019

Région

Infrastructures ferroviaires

  • SNCF : 480 millions d'euros d'investissement en 2019

     

    En Nouvelle-Aquitaine, la SNCF annonce 480 millions d'euros d'investissement en 2019. Le trafic LGV entre la Nouvelle-Aquitaine et l'Ile-de-France a progressé de 11% en 2019. Une ligne directe Bordeaux-Bruxelles (Thalys, 4 heures) doit être mise en place à partir du 29 juin. Une desserte Bordeaux-Londres est aussi à l'étude (4h30). Les nouvelles fréquences entre Angoulême, Bordeaux et Paris, réclamées par les usagers, ne seront pas mises en place. 

    Sud Ouest, P.8-9, mardi 15 janvier 2019

Entreprises

  • 40-33 - Le groupe Europlasma en situation financière extrêmement tendue

     

    Le conseil d’administration d’Europlasma, dans le cadre d’une procédure d’alerte initiée par ses commissaires aux comptes, s’est réuni en fin de semaine dernière afin de convoquer une assemblée générale ordinaire, pour "délibérer sur la situation de la société et la continuité de l’exploitation". En effet, les besoins en financement de ce spécialiste lando-girondin des technologies plasma nécessitaient l’apport de moyens financiers au cours du mois de décembre dernier. "Bien que les contacts établis avec des investisseurs intéressés par la prise d’une participation significative dans Europlasma - par voie d’augmentation de capital - soient toujours en cours, cela ne s’est pas concrétisé en décembre", révèle la Direction, qui précise qu’"il en est de même pour ce qui a trait aux autres moyens de financement qui étaient envisagés, aucune cession d’actifs n’ayant pu intervenir sur la période". Aussi, "Compte tenu de la situation et de l’incapacité de la société à rembourser les porteurs d’obligations de l’emprunt de 6 M€ échu courant décembre, des échanges sont intervenus tant avec ces derniers qu’avec le représentant de la masse obligataire afin notamment d’envisager un différé de la date de remboursement", est-il ajouté. L’objectif ? "Eviter le défaut de paiement susceptible de placer Europlasma en état de cessation de paiements". Enfin, n’ayant pu trouver un accord sur les modalités aménagées de remboursement de la dette obligataire, le conseil d’administration et le management se disent "dans l’obligation de mettre en œuvre toutes mesures requises, y compris le cas échéant l’ouverture d’une procédure collective, en lien avec la juridiction consulaire compétente".

    APS, lundi 14 janvier 2019

  • 40-64 - Le groupe albigeois Debard Automobiles va lourdement investir dans le sud-Aquitaine

     

    Créé en 1996 à Albi, le groupe tarnais Debard Automobiles (90 salariés, CA de 100M€ en 2018, 10 000 véhicules vendus par an) prévoit de s’implanter dans l’agglomération de Pau, sur la commune de Serres Castet. Dans cette perspective, ce négociant et mandataire automobiles spécialisé dans la vente de voitures neuves et d’occasions (plus de 30 marques) vient de signer un accord avec la Communauté de communes des Luys en Béarn pour l’acquisition d’une parcelle d’1,5 ha, dont l’acte définitif fera l’objet d’une délibération à la fin du mois. Le foncier concerné est situé en bordure de la route de Bordeaux, au sein d’une future zone d’activités qui, à terme, devrait disposer d’une surface comprise entre 20 et 30 hectares et dont les travaux de viabilisation s’opéreront au printemps prochain.
    Cette première implantation en Béarn servira également de plate-forme en vue de rayonner dans le Sud-Ouest. Elle gérera 3 sites, dont celui de Tarbes (65) ouvert il y a quelques mois. Les deux autres, qui seront situés dans Les Landes et dans le Pays Basque, sont actuellement au stade de projet. L’agence de Dax, plus précisément sur la commune de Mées, sortira de terre la première. Pour cette construction qui sera un peu plus petite qu’à Serres Castet, la consultation des entreprises sera lancée courant mars pour une livraison attendue dans le courant du dernier trimestre de cette année. A terme, elle devrait induire une dizaine d’emplois. L’agence basque serait quant à elle envisagée dans le secteur de Bassussarry et là, le projet en est au stade de la recherche de foncier.

    APS, lundi 14 janvier 2019

Contrats

  • Un nouveau Rafale qui va booster l’Aquitaine

     

    Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, et Florence Parly, ministre des Armées, ont signé ce lundi un accord pour développer le Rafale F4, qui sera doté de technologies ultra-pointues pour offrir « une connectivité, une fiabilité et une capacité à contrer les menaces renforcées » afin de maintenir la supériorité des forces aériennes françaises. L’objectif est une mise en service des premiers F4 en 2023, et la loi de programmation militaire prévoit à cette date une commande de 30 nouveaux avions à livrer entre 2027 et 2030. Le développement du standard F4 devrait générer de 2.500 à 5.000 emplois supplémentaires, directs et indirects, selon la ministre.

    Quant au F3, il va faire tourner à plein les usines du groupe français. D’une part, avec la fabrication des appareils pour l’Armée française. D’autre part, pour assurer d’ici 2021, les gros contrats passés avec l’Inde, le Qatar et l’Egypte.

    Le Rafale est conçu à Mérignac, avec une production sur différents sites, dont Martignas et Biarritz ; des centaines de sous-traitants de la région travaillent pour cet avion. Les retombées seront également importantes pour les partenaires du constructeur : Thales et Safran.

    Presselib, mardi 15 janvier 219

Emploi

  • Emploi salarié en Nouvelle-Aquitaine

     

    En Nouvelle-Aquitaine, l'emploi salarié affiche une progression de +0,9% annuel en 2018. Au troisième trimestre 2018, l'emploi salarié a progressé de +0,1% dans l'industrie, de +0,3% dans la construction. Le taux de chômage se stabilise à 8,4%. Au troisième trimestre , la création d'entreprises en Nouvelle-Aquitaine augmente de +4,7%.

    Sud Ouest, P.8, jeudi 17 janvier 2019