Vous êtes ici

Revue de presse du 05 avril 2019

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Événement

  • Faîtes de la création et reprise d'entreprise

    Pour la 22ème année consécutive, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes et la Chambre des Métiers ont organisé pendant 4 jours les journées « Faîtes de la création et reprise d'entreprise » sur 4 points du territoire landais. Les 2 chambres, présentes à Seignosse, Dax, Mont-de-Marsan et Biscarrosse, ont regroupés une quarantaine d’experts pour se renseigner sur les moyens de reprendre une entreprise ou d’en créer une nouvelle.

    Des rencontres organisées tous les ans dans le but d’encourager les entrepreneurs et artisans à se lancer. Dans le commerce et l’industrie, 30% des chefs d’entreprise ont plus de 55 ans. Dans l’artisanat, ce sont 40% qui ont plus de 50 ans. L’an dernier, ces journées avait attiré 1666 candidats à la création/reprise dont 122 ont franchi le pas, créant ainsi 235 emplois.

    Sud Ouest, lundi 1er avril, p.12, mercredi 3 avril 2019, p20a  

Porteurs de projets

  • Ecti 40 soutient les porteurs de projets landais

    Ecti 40 est une association composée d’anciens dirigeants d’entreprise, créée en 1974 et qui a pour objectif la transmission d’expérience. Dans les Landes, ils sont près d’une cinquantaine de seniors bénévoles à faire bénéficier de leur expérience les porteurs de projets qu’ils accompagnent. S’appuyant sur leur vécu, leurs expériences, leurs réseaux et la polyvalence de leurs compétences, c’est uniquement dans le cadre de l’octroi d’un « prêt initiative Landes » que l’association assure un suivi des bénéficiaires, pendant trois ans, en étroite collaboration avec la Chambre des métiers et la Chambre de Commerce. Pas moins de 250 entreprises sont ainsi accompagnées chaque année, à la fois par les chambres consulaires et par un bénévole d’Ecti 40. 95 % de ces entreprises sont toujours en activité au bout des trois ans d’accompagnement.

    Sud Ouest, P.20a, mardi 2 avril 2019

Flilière gras

  • Foie gras : les ventes repartent

    Michel Fruchet, Président du Cifog, a fait le bilan de l'année 2018 en termes de consommation du foie gras. Les professionnels français ont produit 16.818 tonnes de foie gras, et mis sur le marché 18.986 tonnes. Les ventes en grande distribution ont augmenté de 2,8% en volume sur l'année, et de 3,4% en valeur. Lors de la période des fêtes, elles ont progressé de 7,6% en volume. En 2019, le Cifog veut reconquérir le marché du magret, impacté par la grippe aviaire, et obtenir la mention «Made in France» sur le foie gras et produits de découpe des palmipèdes gras français.

    Sud Ouest, P.9, Les Echos, P.18, vendredi 29 mars 2019

     

Entreprises

  • Exercice 2018 solide pour le groupe Gascogne, qui prévoit d’investir encore 70 M€ en 2 ans

    Le groupe landais Gascogne (filière bois et papiers) vient de publier les résultats de son dernier exercice. "L’année 2018 a été marquée par la poursuite de l’amélioration des résultats (…) malgré la remontée des prix de deux principales matières premières achetées par le groupe (bois et papier) et de l’énergie", commente la direction, qui indique que "le prix du bois sur pied a augmenté de 35% au cours des 18 derniers mois, ce qui impacte très significativement les comptes du groupe, en particulier la division Bois qui n’a pu répercuter qu’une partie de cette hausse".

    Le chiffre d’affaires 2018 atteint 402 M€, en recul d’1% par rapport à 2017 (406,4 M€). L’EBITDA progresse légèrement (passant de 27,5 M€ à 28 M€), le groupe ayant poursuivi la baisse de ses charges opérationnelles. Le résultat net consolidé 2018 atteint 9,4 M€, en hausse de quelque 15% par rapport à 2017 (8,3 M€). En termes de liquidités, Gascogne "dispose de marges de manœuvre confortables pour financer la suite de son programme d’investissement des deux prochaines années (70 M€) »

    APS, lundi 1er avril 2019

  • DRT et Azelis annoncent leur nouveau partenariat en Europe

    DRT, le fabricant français de dérivés de colophane et terpènes extraits de la résine du pin, annonce un nouveau partenariat avec Azelis, le distributeur numéro 1 de chimie de spécialité et d’ingrédients agro-alimentaires. Ce nouveau partenariat sécurisera la distribution des acides gras de Tall Oil (TOFA, tall oil fatty acids) et du Tall Oil distillé (DTO, distilled tall oil) à travers l’Europe, à l’exception de l’Espagne et du Portugal, pour les marchés des produits chimiques, lubrifiants et des revêtements, adhésifs, matériaux d’étanchéité & élastomères. Effectif à partir du 1er Octobre 2019, cet accord est le résultat de la performance d’Azelis sur le marché de la chimie du pin depuis 2014.

    Communiqué de presse, jeudi 4 avril 2019

  • Production de pellets à Angresse

    A Angresse, l'usine Servary (44 salariés) produit des granulés bois depuis 2008. Sur un site de 6,5 hectares, la production de granulés de bois, aussi connu sous le nom de pellets, est distribuée sous la marque Bio Forest. Avec 100 à 120 000 poêles et chaudières à granulés de bois installés en France chaque année, ce sont 25 000 tonnes de granulés qui sont produites ici grâce aux connexes de l’industrie du bois et qui représente aussi une jolie transition environnementale. Avec 44 salariés, dont huit chargés de la production de pellets, le site maintient ainsi sa fabrication de parquets, meubles en kit et de scierie.

    Sud Ouest, jeudi 4 avril 2019

  • Défense des ex-salariés de Darbo à Linxe

    A Linxe, les ex-salariés de Darbo (usine de bois) ont plaidé hier aux Prud'hommes le caractère frauduleux de leurs licenciements. Convaincus que leur licenciement est l’aboutissement une stratagème financier orchestré de longue date par leur ex-employeur Darbo et co-employeurs Sonae et Gramax afin de ne pas avoir à financer un plan de licenciement massif. Délibéré attendu le 8 juillet.

    Sud Ouest, P.14, mardi 2 avril 2019

Zone commerciale

  • Projet Malage à Mont-de-Marsan

    Débattu en Conseil d'Agglomération, le projet du Malage a encore fait parler de lui. Alors que le maire et Président d’agglomération Charles Dayot rappelle que le projet de zone commerciale est nécessaire à la Préfecture, ce projet de relocalisation de l'hypermarché Carrefour et des enseignes de l'avenue du Maréchal-Juin a été rejeté par l'opposition. Pour répondre aux critiques, le Maire rappelle que le centre-ville montois reste sa priorité et qu’il s’agit bien de déplacer la zone commerciale de Carrefour existante et non pas de construire une troisième zone commerciale.

    Sud Ouest, jeudi 04 avril 2019

Emploi

  • Forum de l’emploi à Aire-sur-l’Adour

    Pour sa 4ème édition, le Forum de l’emploi, des métiers et jobs d’été s’offre une nouvelle formule - plus dynamique et répondant mieux aux attentes de son public - en se déroulant sur une seule date le samedi 6 avril 2019, de 9 h à 13 h au Centre d’Animation d’Aire-sur-l’Adour.

    L’emploi, et plus spécifiquement celui des jeunes, est une préoccupation majeure pour la municipalité. Les précédentes éditions du Forum des jobs d’été ont démontré le besoin d’information de cette population sur l’emploi et les métiers.

    Dans un contexte économique contraint, les jeunes sont trop touchés par le manque d’emploi ou la précarité professionnelle. A ces faits s’ajoute une difficulté à savoir s’orienter vers un métier qui leur correspond et qui correspondra au marché de l’emploi.

    Le Forum de l’emploi, des métiers et jobs d’été mettra en relation les entreprises et les jeunes (diplômés ou non) afin qu’ils puissent s’orienter, trouver un métier ou un job d’été. Plus largement le salon est aussi une façon simple de valoriser le tissu économique local auprès de tous.

    Sud Ouest, P.18, jeudi 4 avril 2019