Vous êtes ici

Revue de presse du 29 septembre 2017

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

CCI des Landes

Enseignement supérieur

  • L’Ecole Supérieure de Design des Landes va inaugurer son campus

    Mardi dernier, 100 étudiants de l’ESDL ont fait leur rentrée dans les nouveaux locaux construits au cœur du parc technologique So Watt, développé avec la Communauté d’Agglomération. Hébergée jusqu’ici dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mont-de-Marsan, elle va laissa sa place à la toute nouvelle Ecole Supérieure du Numérique des Landes (ESNL) qui va ouvrir ses premières formations le 2 octobre prochain.

    L’Ecole Supérieure de Management des Landes (ESML) s’y installera également début novembre. Ces écoles vont pouvoir accélérer leur développement au cœur du nouveau parc technologique So Watt. Avec une surface de 2.600 m², ce campus pourra accueillir plus de 400 étudiants.

    Sud Ouest, vendredi 22 septembre 2017

    Presselib, dimanche 24 septembre 2017

    Sud Ouest, P.17, mercredi 27 septembre 2017

  • L’Ecole Supérieure du Numérique des Landes fait sa première rentrée

    Pour répondre à la profonde transformation des usages numériques, la CCI des Landes a créé, en partenariat avec l’École d’ingénieurs 3IL, l’École Supérieure du Numérique des Landes. Lundi 2 octobre, l’ESNL fera sa première rentrée avec une dizaine d’étudiants inscrits. La formation Bachelor (bac + 3) concepteur de systèmes d’Information ouvrira avec deux parcours optionnels : développement Web-mobile ou administration systèmes et réseaux. La journée du 2 octobre est ouverte à tous et représente le rendez-vous incontournable pour découvrir les programmes, les méthodes pédagogiques et les équipes d’enseignants, composées de professionnels du numérique… Bref, tout ce qui fera votre vie de demain dans l’école.

    « Nous avons choisi le mode de l’alternance « entreprise/école » pour faciliter l’insertion professionnelle de ces jeunes talents », souligne Philippe Jacquemain, Président de la CCI des Landes. Une formule qui présente de nombreux avantages. L’étudiant est rémunéré et sa formation est prise en charge. Tout en bénéficiant d’un suivi pédagogique renforcé, il peut se prévaloir à la fin du cursus d’un an d’expérience professionnelle qui lui donne une bonne longueur d’avance pour son futur emploi.

    Des entreprises landaises de l’agroalimentaire, de l’informatique, de l’industrie et du surf se sont positionnées pour recevoir les étudiants sur l’année 2017/2018. Le numérique offre un panel infini de projets, de métiers et de carrières. Ces changements rapides impactent les grandes entreprises, comme les PME/TPE qui recherchent aujourd’hui les profils adéquats, aussi bien dans le commerce que les services, l’éducation, le tourisme ou l’industrie.

    Les formations de l’Ecole Supérieure du Numérique des Landes sont reconnues par l’État et accréditées par la Commission Nationale des certifications Professionnelles (CNCP). Le Bachelor (bac + 3) Concepteur de Systèmes d’Information donne accès à une large palette de métiers : développeur Web mobile, administrateur de bases de données, administrateurs systèmes et réseaux, technicien d’infrastructure, intégrateur, concepteur multimédia, administrateur de bases de données, traffic manager.

    Communiqué de Presse, mercredi 27 septembre 2017

     

Récompense

  • Une soirée de gagnants

    Samedi dernier au soir, devant 320 convives, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes amis à l’honneur 21 initiatives qui témoignent de l’envie, l’innovation et la réussite de tous les artisans et commerçants des Landes et qui pèsent pour 20 % de l’économie landaise et 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires. « Ce n’est pas tous les jours facile de réussir, mais il y a, dans ce département, de l’envie, de la détermination et des réalisations, qui sont là pour rappeler ce que valent les Landes », a souligné le Président de la CCI, Philippe Jacquemain avant de rappeler aux professionnels que la Chambre consulaire est surtout là pour eux. « Nos équipes travaillent sans relâche pour vous permettre d’innover, a poursuivi Philippe Jacquemain. On est là, à vos côtés, pour trouver des solutions. La CCI, c’est chez vous. Et c’est en se connaissant qu’on avancera ensemble. »

    Les 7 lauréats de la soirée sont :

    TROPHÉE « JEUNE ENTREPRISE » Chez Flo Bio (épicerie bio), à Tarnos.

    TROPHÉE « AMÉNAGEMENT DU POINT DE VENTE » La charcuterie Barucq, à Habas.

    TROPHÉE « E-COMMERCE » Hexoa (décoration murale), à Capbreton.

    TROPHÉE « DÉVELOPPEMENT DURABLE » :  La Plante de Maylis (santé bien-être), à Maylis.

    TROPHÉE « REPRISE D’ENTREPRISE » La Grande Épicerie (alimentation générale), à Eugénie-les-Bains.

    TROPHÉE « CROISSANCE, INVESTISSEMENT ET DÉVELOPPEMENT » Les Boucheries du Marensin, à Soorts-Hossegor et Angresse.

    TROPHÉE « ASSOCIATIONS DE COMMERÇANTS » Soustons, avec l’organisation du loto de Noël

    Sud Ouest, lundi 25 septembre 2017

Landes

Crise Aviaire

  • Les éleveurs de volailles et de canards veulent être consultés

    Suite aux manifestations des éleveurs devant les 2 sièges de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer et de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations jeudi 21 septembre dernier, les leaders des syndicats FDSEA et JA ont demandé au Préfet des Landes d’organiser une réunion où tout le monde puisse se faire entendre afin de trouver des solutions à cette crise.

    En effet, depuis les décisions du Ministre de l’Agriculture d’abattre les animaux qu’ils soient malades ou non, et de décréter un vide sanitaire, leur reprise d’activité est très difficile et les indemnisations insuffisantes. Déçus des réponses des administrations en juin dernier, ces éleveurs ont le sentiment d’avoir été entendu, mais ils estiment aussi que « les dossiers d’indemnisation ont été gérés de façon catastrophique … il faut tout remettre à plat et étudier chaque cas particulier ».

    Sud Ouest, P.17, vendredi 22 septembre 2017

  • Festivolailles encore annulé à cause de la grippe aviaire

    Comme en 2016, les organisateurs du salon Festivolailles, les Fermiers landais du Sud-Ouest, ont décidé d’annuler ce salon des volailles festives de cette fin d’année, à nouveau à cause de la crise aviaire. "C’est le contexte économique qui nous a poussés à prendre cette décision, explique Bernard Tauzia, président des producteurs de volailles de Maïsadour. On a subi d’importantes perte, dues au manque de poussins et de à une reprise économique difficile. Compte tenu de ce contexte, notre animation Festivolailles n’est pas à l’ordre du jour cette année. Mais les volailles festives, cela fonctionne bien, elles sont demandées par le consommateurs en fin d’année, qui connaissent leurs qualités. On a plutôt besoin de relancer d’abord l’activité poulet, qui est concurrencée par d’autres bassins de production."

    Sud Ouest, vendredi 22 septembre 2017

Portes ouvertes

  • Des entreprises de Haute-lande ouvrent leurs portes

    Samedi 30 septembre, le pôle agroalimentaire Haute-Lande-Armagnac de Sarbazan et Roquefort ouvrira pour la première fois ses portes au public.  Toutes nées d’initiatives locales, les entreprises Aqualande, Caillor, Ronsard et Sasso connaissent aujourd’hui un rayonnement national, voire international. La visite exceptionnelle des sites de production, les expositions sur les métiers de la filière et les tables rondes organisées mettront en évidence le potentiel économique du nord-est landais.

    Renseignements et inscriptions : 05 58 04 12 12 ; b.rouchaleou@pole-heute-lande.org

    Sud Ouest, P.17, lundi 25 septembre 2017

Énergies renouvelables

  • Enquête publique en vue pour le projet de centrale solaire d’Engie à Sore

    Le projet de centrale solaire porté par le groupe Engie sur le territoire de la commune de Sore va faire l’objet d’une enquête publique. Menée en vue d’autoriser le nécessaire défrichement, celle-ci se déroulera du mercredi 4 octobre au vendredi 3 novembre. Le commissaire-enquêteur tiendra plusieurs permanences en mairie de Sore (4 et 19 octobre, 3 novembre).

    APS, le 16 heures du mardi 26 septembre 2017

Agriculture

  • L’agriculture du futur passera par Agrolandes

    Agrolandes, le technopôle pour l’agroalimentaire du Sud-Ouest qui abritera son siège social ainsi que la pépinière d’entreprises, va très bientôt se sortir de terre. Le premier bâtiment être livré fin 2018. De la ferme du futur aux nouveaux produits du territoire », le site d’Agrolandes entreprises a 3 objectifs principaux : l’agriculture numérique pour optimiser la production pour la prévention des risques ;  la valorisation des produits connexes à l’agriculture et à l’agroalimentaire c’est-à-dire l’optimisation des déchets nés de la production agricole et sylvicole ; et enfin le cluster biosécurité pour établir une cartographie des producteurs et entreprises participant à la filière volaille et palmipèdes, afin de pouvoir prendre en temps réel les bonnes décisions en cas de crise et de les répercuter à tous les échelons, mais aussi faire l’inventaire des risques en fonction des processus de production mis en œuvre.

    Sud Ouest, mercredi 27 septembre 2017

Région

Conjoncture

  • Le baromètre économique indique la reprise

    Le baromètre économique de la Nouvelle-Aquitaine du premier semestre 2017 réalisé par l’Ordre des Experts-Comptables et la CCI Nouvelle-Aquitaine vient de livrer ses résultats basés sur une enquête portant sur 3858 entreprises de la région. Ils font apparaître une hausse de l’activité de 2,7% au premier trimestre et 1,5% au deuxième trimestre par rapport à 2016.

    31% des chefs d’entreprises sondés constatent une hausse de leur chiffre d’affaires et 36% se disent même confiants pour les six mois à venir. En tête du palmarès, on retrouve l’industrie (+2,3%) et le bâtiment (+5,5%). Seuls bémols à noter, l’investissement des entreprises a tendance à stagner, les marges et la trésorerie restent fragiles et la situation globale ne favorise pas les créations d’emplois.

    Sud Ouest, P.31, lundi 25 septembre 2017