Vous êtes ici

Revue de presse du 26 janvier 2018

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Filière aviaire

  • Le cluster biosécurité planche sur la vaccination aviaire

    Alors que le vaccin contre la grippe aviaire existe, l’Etat refuse son utilisation. Pourtant, le cluster biosécurité n’entend pas abandonner la possibilité de son utilisation pour protéger les volailles et plus particulièrement les palmipèdes d’un abattage massif en cas de crise. En novembre dernier, ce dernier a donc constitué un groupe de travail, y conviant le Ministère de l’Agriculture, qui a accepté l’invitation. Le premier groupe s’est penché sur le plan de vaccination en lui-même et la logistique vaccinale qu’il induit. Le second groupe de travail a planché sur les conséquences économiques et sociales d’une vaccination et les répercussions sur l’exportation des produits. Les questions et les conclusions des deux groupes de travail seront présentées le 26 janvier, par le cluster biosécurité, à la Direction générale de l’alimentation à Paris.

    Sud Ouest, lundi 22 janvier 2018

Commerce

  • Iberici & co vient d’ouvrir à Dax

    Depuis sa dernière corrida en 2012, Julien Lescarret s’est reconverti dans le commerce de Pata Negra et vient d’ouvrir à Dax sa nouvelle enseigne Iberico & co. Après avoir développé à Bordeaux, Nantes, Paris, Toulouse et Nîmes la franchise de la famille de Javier Valverde, basée à Salamanque en Espagne, il s’approvisionne désormais en direct dans les provinces de Salamanque, d’Estremadure et d’Andalousie en cochons bruns élevés en liberté et nourris essentiellement de glands. Dans sa boutique dacquoise,on le retrouve sous forme de jambon haut de gamme, de lomo, de saucisson, d’épaule ou de poitrine. Il sera également possible de déguster ces produits sur place d’ici quelques semaines.

    La Vie Economique, P.5, mercredi 17 janvier 2018

Zone commerciale

  • Pourquoi le Malage a-t-il été refusé ?

    La décision de la CNAC (Commission nationale d’aménagement commercial) de refuser la présence d’un nouveau centre commercial à Malage, datant du 21 décembre dernier, est tombée avec ses arguments. Par huit voix contre deux, ses membres ont voté contre ce projet, pour des raisons économiques et techniques. En effet, ’installation d’une nouvelle grande surface de 43 234m² aurait un impact négatif sur le commerce du centre-ville, déjà très fragilisé. S’il s’était agi d’un simple transfert de ce qui existe déjà, il n’y aurait pas eu d’opposition.

    Sud Ouest, mercredi 24 janvier 2018

Thermalisme

  • Bilan du thermalisme landais en 2017

    Dans les Landes, les stations thermales enregistrent une croissance moyenne de +1,2% par rapport à 2016, soit 906 curistes supplémentaires. Ce sont ainsi 76 792 curistes qui ont été accueillis dans les Landes l’an dernier. Sur les 5 dernières années, ce sont les petites stations de Préchacq-les-Bains (+38%) et Saubusse (+36%) qui profitent le plus de cette hausse. Eugénie-les-Bains connaît une progression plus limitée (+6%). Dax, après une baisse significative entre 2012 et 2015, est reparti à la hausse. A elle-seule, la cité thermale a accueilli 47 458 curistes l’an dernier.

    Sud Ouest, lundi 22 janvier 2018

Sylviculture

  • Après Klaus, les petits propriétaires ont enfin pu replanter

    Il y a neuf ans, la tempête Klaus détruisait plus de 200 000 hectares de forêt, à 80% sur le territoire des Landes. Très rapidement, un "plan chablis", présenté par l’Etat, garantissait aux propriétaires des aides financières pour nettoyer leurs bois, vendre et transporter rapidement les grumes à l’extérieur de la région et ensuite replanter. Mais ce grand programme était réservé aux surfaces faisant au minimum 4 hectares

    En 2012, constatant que beaucoup de petits propriétaires en étaient écartés, le Conseil départemental des Landes lançait une action unique en France, permettant de faciliter et d’inciter le regroupement des petites parcelles forestières, afin de bénéficier de ces aides.

    Un bilan début 2018 montre que 10 000 propriétaires ont participé à ce regroupement de parcelles, ce qui a permis le nettoyage de 8 300 hectares de bois (avec un budget de 10,5 millions d’euros) et la replantation de 9 100 hectares de forêt (pour 11,5 millions d’euros).

    Sud Ouest, mardi 23 janvier 2018

Projet innovant

  • À Dax, le premier Village Alzheimer de France devra servir de modèle

    Dans le Village Alzheimer de Dax qui devrait ouvrir au second semestre 2019, les résidents vivront sur sept hectares, un quartier dans la ville, conçu à la manière d’un village autonome, avec des services. Les 120 patients auront accès à une forme innovante d’hébergement, qui fera également office de laboratoire, car le comité scientifique constitué pour le Village de Dax se donne pour mission d’évaluer, d’en faire un objet d’étude dans le combat contre cette maladie neurologique.

    À l’intérieur du Village seront intégrés 120 soignants sans blouse blanche, mais aussi, ce qui est très nouveau dans la prise en charge des patients Alzheimer, 120 bénévoles formés à l’accompagnement.

    Les travaux débuteront en mars prochain et vont durer quinze mois. Le Village devrait être livré au second semestre 2019.

    Sud Ouest, jeudi 25 janvier 2018

Région

CCI Nouvelle-Aquitaine

  • Comment faciliter les échanges entre l’Union Européenne et le Canada

    CCI International Nouvelle-Aquitaine, le Réseau Entreprise Europe, la Douane, la Direction Générale du trésor, la Direccte et Business France organisent des réunions concernant les échanges de biens et de services entre les pays de l'EU et le Canada. Les réunions ont lieu le 7 février à Bordeaux, le 8 février à Pau, le 5 juin à Brive et le 6 juin à Poitiers.

    Programme et inscriptions ICI

    nouvelle-aquitaine.cci.fr

Agroalimentaire

  • Produits du Sud-Ouest à l'honneur à Singapour

    Anne Palczweski, Directrice de l'Agence de l'alimentation Nouvelle-Aquitaine (Aana), a annoncé hier le lancement de la marque So France, en présence d'Alain Rousset, Président de Région, et Thierry Blandinières, Directeur Général de la coopérative In Vivo. So France, c’est un concept né de deux partenaires, la Région, qui entend aider les entreprises de son territoire à exporter et le groupe privé In Vivo, qui souhaite se développer sur la portée internationale et sur la partie commerce de détail. Ce concept est un bistrot-épicerie situé à Singapour seront présentés 50% de produits venus de Nouvelle-Aquitaine.

    Sud Ouest, P.4, jeudi 25 janvier 2018