Vous êtes ici

Revue de presse du 23 mars 2018

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Grippe aviaire

  • Plus que quelques jours pour déposer un dossier de demande d’indemnisation

    Il ne reste que quelques jours aux producteurs de volailles, palmipèdes et gallinacées pour déposer leurs dossiers de demande d’indemnisation auprès des services de la Direction départementale des territoires et de la mer. La Préfecture des Landes rappelle que la date buttoir du 26 mars prochain concerne les producteurs touchés par l’épisode de grippe aviaire survenu dans le département en 2017, même ceux ayant déjà perçu une avance. Ces indemnisations sont délivrées afin de compenser les pertes liées à la production pendant la période de restriction sanitaire autant que celles subies après cette période.

    Sud Ouest, dimanche 18 mars 2018

Entreprises

  • Zoomalia.com doit déjà pousser les murs à Saint-Geours-de-Maremne

    A Saint-Geours-de-Maremne, Zoomalia.com, site d'e-commerce d'articles pour animaux, dispose d'un site neuf de 5.500m2 où travaillent 60 personnes. Mais face à la croissance de l'entreprise, les locaux sont déjà trop petits. Un dossier est en préparation concernant une extension de 3.000m2 supplémentaires, pour une livraison en 2019 et un investissement de 2,5 millions d'euros. Le site est passé de 16 millions d'euros de CA en 2016 à 21 millions d'euros en 2017.

    Sud Ouest, lundi 19 mars 2018

    Presselib, mercredi 21 mars 2018

  • Aqualande s'agrandit à Sarbazan

    A Sarbazan, Aqualande (leader européen de la production de truites, 88 millions d'euros de CA 2017 à +13%), qui a récemment consolidé l'Espagnol Piszolla, mettra prochainement en service une nouvelle unité de 5.000m2 pour 12 millions d'euros investis, afin d’atteindre 11.000m2 en tout. Cent recrutements à la clé sous un an et 280 prévus d'ici fin 2019.

    APS, P.8, vendredi 16 mars 2018

  • Extension de la Scalandes en vue à Mont-de-Marsan

    Basée à Mont de Marsan, la société Scalandes prévoit de nouveaux investissements. Dotée à la sortie de la ville d’une plate-forme de stockage, dédiée au groupe Leclerc, de 97 000 m² (12 000 références) où travaillent 350 personnes, elle est aujourd’hui amenée à sous-traiter quelque 20% de ses flux. Scalandes projette de s'agrandir et d'évoluer d'ici 2 à 3 ans. Un terrain vient d'être acheté en vue de cette évolution et 200 emplois pourraient être créés.

    Sud Ouest, samedi 17 mars 2018

    APS, mercredi 21 mars 2018

LGV

  • LGV Bordeaux-Toulouse : les opposants bientôt déboutés ?

    Mercredi dernier, le Conseil d’État a consacré pratiquement toute une audience à la déclaration d’utilité publique de la LGV Bordeaux-Toulouse. Validée par un décret en date du 26 juin 2016, la mise en place de ce projet a donc été déclarée « utile et urgente », ce que contestent les requérants.

    Estimé à 8 milliards d’euros, le chantier devrait, selon cette DUP permettre de rallier Bordeaux à Toulouse (en 65 minutes) en 2024, Bordeaux à Dax (en gagnant 20 minutes) en 2027, et Dax à l’Espagne en 2032.

    Emanant essentiellement d’associations viticoles, aucun des arguments de contestation n’a été validé par le magistrat. Guillaume Odinet, rapporteur public, a conclu en demandant le rejet de toutes les requêtes. Décision dans les prochaines semaines.

    Sud Ouest, jeudi 22 mars 2018

Énergies renouvelables

  • Ombrières solaires à Tarnos

    A Tarnos, Tenesol (projets photovoltaïques, groupe SunPower filiale de total) planche sur la création d’une nouvelle centrale photovoltaïque plus de 9ha d'ombrières sur la plateforme logistique de Setrada (logistique automobile, filiale de STVA, groupe CAT). Les nouvelles installations équipées de panneaux photovoltaïques devraient représenter une puissance installée de plus de 15 MWc. Et permettre de protéger les véhicules automobiles des intempéries. Dans le meilleur des cas, le chantier pourrait être engagé dans le courant de l’année 2020. Le montant prévisionnel de l’investissement a été chiffré à plus de 6 M€.

    APS, vendredi 16 mars 2018

Thermalisme

  • Fréquentation thermale à Dax et St-Paul

    Selon le baromètre de l’Observatoire du thermalisme, entre 2012 et 2017, la station saint-pauloise a progressé de 20 %, avec 2 350 curistes en plus. Dans le même temps, la station dacquoise a connu une stagnation (+0,4 %, soit 197 curistes en plus). La fermeture de deux établissements thermaux, entre 2012 et 2014, a plombé la fréquentation de la station phare du département, avant une belle reprise, en 2016 (+3,6 %), consolidée la saison passée (47 458 curistes). En 2017, la station saint-pauloise a, elle, confirmé son rôle de locomotive, avec 518 curistes de plus accueillis par rapport à 2016 (79 curistes à Dax). Pour la première fois, à Saint-Paul-lès-Dax, le nombre de curistes a dépassé celui du nombre d’habitants (14 130 curistes et 13 638, au dernier recensement).

    Sud Ouest, mercredi 21 mars 2018

Littoral

  • Les Initiatives océanes débutent ce week-end

    Les Initiatives océanes, qui visent à nettoyer les 106 kilomètres de plages du département landais, débutent ce samedi 24 mars. Depuis 2014, ces collectes ont permis de collecter plus de 25 bennes de déchets, soit environ 100 tonnes par an. Les premiers rendez-vous de ces Initiatives océanes sont annoncés à Biscarrosse, à 13 h 45 en bordure de la plage du Vivier, et à Soustons plage, de 14h à 16h30, auprès de la dune ou derrière elle. Portées par le Conseil départemental, Surfrider fondation, associations environnementales et surf clubs, ces collectes se poursuivront jusqu’au 26 mais prochain sur différentes plages des Landes.

    Sud Ouest, mercredi 21 mars 2018

Tourisme

  • Assemblée annuelle du Relais landais des Gîtes de France

    L’assemblée annuelle du Relais landais des Gîtes de France, se tiendra samedi 24 mars, à Luxey, où environ 200 personnes sont attendues à la salle des Cigales. Car les propriétaires loueurs de gîtes ruraux, chambres ou maisons d’hôtes ou gîtes de groupe étaient 619 en 2017 avec un parc de 6 400 lits. À lui seul le secteur littoral représente 60 % du volume annuel du chiffre d’affaires. L’équipe landaise des Gîtes de France tient à maintenir le niveau d’exigence induit par le label Gîtes de France, car la clientèle évolue : elle se renseigne, compare, évalue. Aujourd’hui, 53 % des réservations se font par Internet et 92% des clients recommandent leur hébergeur. Une offre nouvelle est désormais proposée aux propriétaires voulant mettre en valeur leur hébergement dans son environnement : quelques vidéos aériennes par drones, qui peuvent attirer une clientèle rassurée par la beauté et le calme de la forêt ou de la campagne environnant le gîte.

    Sud Ouest, mardi 20 mars 2018