Vous êtes ici

Revue de presse du 14 septembre 2018

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Centre-ville montois

  • Cœur de ville, action !

    Mardi 11 septembre a vu la signature d’une convention liant Mont-de-Marsan et son agglomération aux partenaires incontournables de la revitalisation : Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes, Conseil Départemental, Chambre d’Agriculture,… Tous les grands appuis du développement commercial du territoire landais étaient présents pour inventer l’avenir, s’appuyer sur les atouts du territoire et donner une nouvelle place à la ville comme aux 221 autres retenues pour le programme « Action Cœur de Ville ». Mont-de-Marsan est actuellement en phase d’initialisation. Des groupes de travail composés de professionnels de tous horizons vont se réunir par thématique pour faire des propositions, puis des « fiches missions » naîtront pour flécher les besoins de financement. La phase d’initialisation qui peut courir jusqu’à novembre 2019 permettra de lister le projet détailler action par action.

    Sud Ouest, P.17, mercredi 17 septembre 2018

Commerce

  • Intermarché veut construire 13 500 m² de locaux neufs à Saint-Paul lès Dax

     

    Dans les prochaines années, le magasin Intermarché devrait offrir un nouveau visage à ses clients sur le territoire de la commune de Saint-Paul lès Dax. C’est en tout cas, le souhait de Joël Chastenet, patron des magasins de Dax et Saint-Paul lès Dax à l’enseigne des Mousquetaires. Le projet, mené par la SCI Immoplum, prévoit la démolition du supermarché existant et la construction de 2 bâtiments commerciaux. L’édifice principal accueillera le futur Intermarché et des boutiques reliés par un mail tandis que le second immeuble sera dédié à 2 moyennes surfaces. La reconfiguration avec démolition et reconstruction de la station-service est également incluse dans ce programme. Au final, quelque 13 500 m² de bâtiments devraient sortir de terre avenue de la résistance. La mission de maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet d’architecture toulousain Diana. Le dossier en est au stade des autorisations administratives. Dans le meilleur des cas, la consultation des entreprises pourrait intervenir au début de l’année prochaine pour une mise en chantier avant l’été 2019.

    APS, vendredi 7 septembre 2018

E-Commerce

  • Un site de e-commerce pour les sports de glisse

    Avec son site de e-commerce, Someride, une start-up créée en 2013, s’est rapidement imposée comme la « marketplace » des sports de glisse. Regroupant tous les magasins d’usine de la Zone Pédebert d’Hossegor, ce nouveau site marchand permet de profiter de promos toute l’année. Une plateforme landaise qui va faire des heureux dans le monde de la glisse.

    Presselib, lundi 10 septembre 2018

Agroalimentaire

  • La Présidente de la FNSEA dans les vergers de kiwis de la SCAAP

     

    Implantée dans les Landes depuis plusieurs décennies, la filière du kiwi de l’Adour peut être fière du chemin parcouru. Malgré les difficultés techniques et climatiques (inondations en juin dernier) la progression de la production de kiwis permet de maintenir de nombreux emplois ruraux dans la région. En effet, la filière emploie aujourd’hui plus de 1.000 personnes.

    Le 10 août dernier, Madame Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats Agricoles), a rendu visite aux kiwiculteurs, l’occasion pour la SCAAP Kiwifruits de France de rappeler qu’elle continue de défendre quotidiennement les producteurs locaux et s’engage à leurs côtés pour sécuriser leur activité, leurs revenus et continuer de créer des emplois. PRIMLAND vend aujourd’hui le kiwi Oscar dans plus de 35 pays à travers le monde, dont la Chine - pays originaire du kiwi - pour plus de 32 millions d’euros de CA de ventes en 2018.

    Communiqué de Presse, août 2018

Entreprises

  • Team building chez Pyrenex à St-Sever

    A Saint-Sever, l'entreprise Pyrenex a réuni 150 salariés et retraités pour un moment de convivialité après les différentes crises aviaires qui ont impacté l'entreprise. Le groupe fêtera ses 160 ans d’existence l’an prochain. Cet anniversaire coïncidera avec la sortie de la future collection hiver 2019. Cette journée a été l’occasion pour Edouard Crabos, le président directeur, de réaffirmer les valeurs fédératrices de l’entreprise : l’engagement et la solidarité.

    Sud Ouest, P.24f, samedi 8 septembre 2018

Start-up

  • Helper le drone sauveteur en lice pour le prix EDF pulse

    Objet volant désormais bien identifié, le drone landais Helper dédié à l’accompagnement au sauvetage en mer, fait partie des douze finalistes pour les prix EDF Pulse 2018, sélectionnés par un jury d’experts sur 424 projets innovants. La start-up installée dans l’hôtel d’entreprises de Hinx a déjà fait parler d’elle en recevant le premier prix du concours Lépine en 2016, avant de s’envoler en début d’année 2018 pour le CES de Las Vegas, salon mondial de l’électronique. L’innovation séduira-t-elle le jury et le public qui attribue également son prix en ligne ? Verdict à l’occasion de l’événement Electric Days qui se déroulera du 9 au 11 octobre 2018, à la grande Halle de la Villette. À la clé pour chacune des cinq start-ups lauréates :  70 000 euros de dotation et une campagne de communication grand public.

    Les Annonces landaises, P.5, samedi 8 septembre 2018

Région

Entreprises et mobilité

  • Le challenge de la mobilité, c’est la semaine prochaine !

    L‘Ademe organise son 8ème Challenge de la mobilité Nouvelle-Aquitaine avec pour slogan : « Au travail, j’y vais autrement », qui se déroulera du 16 au 22 septembre. Elle est destinée aux entreprises, aux administrations voire à des associations pour qu’elles incitent leurs collaborateurs à utiliser des alternatives à la voiture individuelle. Elles sont nombreuses : le covoiturage, les transports en commun, le vélo, le roller, la trottinette ou encore le
    télétravail.

    Quelques chiffres pour ceux qui douteraient du bien-fondé de cette initiative. En Nouvelle-Aquitaine, 78% des actifs utilisent leur véhicule comme mode de transport pour se rendre au travail. Chaque véhicule compte 1,03 passager. Chaque année les trajets maison/travail coûtent 6000 euros, causent 89 000 accidents et 250 décès, sans parler de la pollution aux particules fines qu’ils engendrent.

    Les entreprises peuvent s’inscrire sur le site nouvelle-aquitaine.ademe.fr

    Presselib, dimanche 9 septembre 2018

Agroalimentaire

  • Vivadour renforce l’activité semences à Riscle

    A Riscle, Vivadour réceptionne et fabrique des semences de maïs, de tournesol, de colza, de pois et de haricots. Pour la campagne 2017/2018, le groupe a ainsi traité 200.000 quintaux de semences (dont 65% de maïs) pour ses partenaires Pioneer, Mas Seeds et GSN (filiale potagère de Vivadour). Pour répondre à l’augmentation des volumes de semences à traiter sur le site risclois, le groupe coopératif gersois poursuit ses investissements industriels avec son nouvel entrepôt de stockage de 2300 m² et autour des 8.900 hectares dédiés à la production de semences grandes cultures et potagères . De nombreux partenaires agroalimentaires s’appuient sur son expertise : Bonduelle, Delpeyrat, Poulet du Gers, Poulet d’Ici, Jucla Viandes, Comtesse du Barry, Dupont-Pioneer…

    Presselib, lundi 10 septembre 2018

Aéronautique

  • Lauak : acquisition au Canada, implantation au Mexique...

    Sous-traitant aéronautique ayant démarré en 1975 dans la tôlerie et la chaudronnerie, Lauak remplit l’objectif qu’il caressait depuis longtemps, en prenant enfin pied en Amérique du nord. Il est en effet en train de conclure le rachat des activités de tuyauterie et de canalisations du constructeur Bombardier, en acquérant l’usine de ce dernier à Mirabel (Canada), laquelle emploie actuellement 80 personnes qui seront toutes maintenues.

    La finalisation de cette opération de croissance externe est prévue d’ici fin septembre. Elle fera immédiatement bondir la part d’export de Lauak de 10 à 25% de son chiffre d’affaires, qui atteignait l’an passé 165 M€. Et en même temps que l’acquisition, Lauak signe un contrat sur 7 ans avec Bombardier, qu’il fournira en tuyauteries et canalisations. Le chiffre d’affaires de cette unité canadienne - un prévisionnel de 25 M$ cette année - devrait atteindre 40 M$ en 2020.

    Lauak va ouvrir dans les mois qui viennent une usine au Mexique, tandis qu’au siège d’Ayherre-Hasparren, dans les Pyrénées-Atlantiques, une usine supplémentaire avec 50 emplois va voir le jour, pour réaliser des tuyaux de distribution de fluides pour avions, mais cette fois à destination des établissements Bombardier de Belfast, en Irlande.

    Le sous-traitant de rang 1, centré sur les sous-ensembles ou les pièces élémentaires pour les structures et les moteurs, achève actuellement une nouvelle usine au Portugal, cette fois à Grándola dans le Baixo Alentejo. Au sud de Lisbonne, ce site fera lui aussi du “best cost”, c’est-à-dire des pièces simples à coût moyen et de l’assemblage. Ouvrant fin 2018-début 2019 avec une soixantaine de personnes, il devrait quadrupler son effectif d’ici 2022. Il épaulera l’autre usine lusitanienne, qui emploie quant à elle 400 salariés à Setúbal.

    Tiré par les marchés de l’aviation civile (notamment les A320neo et A350 d’Airbus ou les Falcon de Dassault), le groupe que dirige la famille Charritton table sur des ventes de 180 M€ en 2018 et espère porter ce chiffre à plus de 300 M€ d’ici 5 ans. Fin 2018, l’effectif total devrait atteindre 1 800 personnes (1 550 en 2017), puis rapidement se rapprocher des 2 000 salariés. A signaler, enfin, qu’une implantation à terme en Asie est également “dans les tuyaux”.

    APS, vendredi 7 septembre 2018