Vous êtes ici

Revue de presse du 10 novembre 2017

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

CCI des Landes

Événement à venir

  • Entrepreneurs landais : une semaine pour anticiper

    Du lundi 13 au vendredi 17 novembre prochains, le rendez-vous est donné pour la 10e Semaine des Entrepreneurs Landais, organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie des Landes. Des grands témoins vont apporter un regard pointu sur les tendances à connaître pour garder ou prendre un temps d’avance. En clôture, Philippe Dessertine mettra en évidence le rôle que peuvent et doivent jouer les Landes et en rappelant que la France dispose d’un patrimoine et d’un potentiel scientifique exceptionnel lui permettant de (re)créer un écosystème économique favorable.

    Pour voir le programme et vous inscrire, cliquez ICI

    Presselib, lundi 5 novembre 2017

Landes

Crise Aviaire

  • Des mesures d’exception pour les volailles "Label rouge" et de "plein air"

    Les élevages de volailles "en plein air" ou "Label rouge" situés dans des communes exposées à un risque d’épidémie de grippe aviaire sont autorisés par dérogation à confiner leurs animaux jusqu’à fin mai, selon deux arrêtés parus au Journal officiel.

    Datés du 25 octobre et publiés JO ce dimanche, ces textes instaurent une modification temporaire, jusqu’au 31 mai 2018 au plus tard, des conditions de production de produits avicoles bénéficiant du "Label rouge" ou d’indications géographiques protégées (IGP), et des volailles "élevées en plein air". 

    Ces conditions dérogatoires sont applicables tant que le niveau de risque d’épidémie lié au virus de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est "qualifié d’"élevé" pour tout ou partie du territoire ou de "modéré" dans les zones à risque particulier", précisent les arrêtés. 

    Sud Ouest, dimanche 5 novembre 2017

     

Entreprises

  • Aqualande se tourne vers Lévignacq

    Le groupe landais Aqualande dont le siège est implanté à Roquefort, prépare la réalisation de nouveaux investissements sur le territoire de la commune landaise de Lévignacq où il possède une pisciculture. Le projet porte sur l’installation de 10800m² d’ombrières solaires sur les bassins d’élevage et d’écloserie. Le dossier en est au stade des autorisations administratives. Les travaux pourraient être engagés dans le courant de l’année 2019.

    Le groupe Aqualande pèse aujourd’hui un chiffre d’affaires consolidé de 114 millions d’euros pour environ 500 salariés. Il s’est fixé comme objectif d’augmenter sa production de 50% pour atteindre 15000 tonnes de truites à l’horizon 2022.

    APS, P.8, vendredi 3 novembre 2017

     

Centre Commercial

  • Le Grand Mail 2 se dévoile

    Le chantier du Grand Mail 2, l’extension du centre commercial de Saint-Paul-Lès-Dax et propriété du groupe Jacquemain, touche à sa fin. Depuis le 25 octobre dernier, de nouveaux magasins ont ouverts leurs portes : Décathlon – l’un des plus grands de la région, Darty, Gifi, Maison de la Literie, Maxi Zoo, V&B sont autant de poids lourds du commerce désormais présents dans l’enceinte du Grand Mail 2. D’autres enseignes sont attendues d’ici la fin de l’année : JouéClub, Jysk, Action, Cash Express ou encore Poltrone-sofa.

    Les Annonces Landaises, P.3, samedi 28 octobre 2017

Thermalisme

  • Fréquentation thermale en légère hausse au troisième trimestre

    Au troisième trimestre de 2017, et à quelques semaines de la fin de la saison thermale, 25 070 curistes ont été accueillis dans les établissements landais, soit une hausse de 0,7% par rapport au troisième trimestre 2016.

    Les stations de Saubusse, Préchacq-les-bains et Saint-Paul-lès-Dax voient leur fréquentation augmenter, alors qu’une faible baisse est enregistrée sur les stations de Dax et d’Eugénie-les-Bains. Ce sont au total 58 103 curistes qui ont à ce jour été accueillis dans les Landes cette année.

    Sud Ouest, mercredi 8 novembre 2017

Compétition Internationale

  • Jeux Olympiques 2024 : les Landes candidates

    La bataille va battre son plein, dans les prochains mois, entre les 3 candidats déclarés : Lacanau, Biarritz et Hossegor. Même si l’on peut imaginer que le Pays basque et les Landes décident de s’associer pour se donner plus de chances de l’emporter. D’autant plus que Lacanau s’est rapproché de Bordeaux pour donner plus de poids à sa démarche. Face à la puissance de la capitale girondine, le Pays Basque et les Landes ont pour eux des sites mythiques, une grande capacité d’accueil et une forte implantation de l’industrie de la glisse. Croisons les doigts, car les enjeux sont énormes.

    Presselib, vendredi 3 novembre 2017

Région

Centre Commercial

  • Ametzondo Shopping est optimiste

    Un an après son ouverture, Ametzondo Shopping à Bayonne, c’est 80 magasins employant 900 personnes. « Aéré », « offrant de grands volumes », « place de parking disponibles », « jamais de queues aux caisses », les commentaires de la page Facebook du centre commercial sont positifs. Le centre commercial annonce des résultats encourageants après seulement un an d’existence et entend vivre pleinement et séduire, en dehors d’Ikéa.

    Presselib, lundi 6 novembre 2017

Littoral

  • Le sable est sous haute surveillance en Nouvelle Aquitaine

    D’ici à 2050, la côte sableuse d’Aquitaine (de l’embouchure de la Gironde à celle de l’Adour) devrait reculer de 50 mètres en moyenne. Le trait de côte perd chaque année, toujours en moyenne, 2,50 m en Gironde et 1,70 m dans les Landes. Sur la côte rocheuse du Pays basque, l’érosion devrait avoisiner 25 mètres d’ici à 2050. Grâce aux travaux scientifiques consacrés à l’évolution du rivage, le Gip (groupement d’intérêt public) Littoral aquitain a comptabilisé l’été dernier 5 800 logements menacés par l’avancée des eaux d’ici à la moitié du siècle, 3 000 sur la côte sableuse et 2 800 sur la côte rocheuse.

    Sud Ouest, samedi 4 novembre 2017

Technopole

  • Bientôt une nouvelle technopole de la mer

    C’est à l’occasion du Salon Seanergy, que Michel Veunac, le maire de Biarritz, avait annoncé la création de cette technopole, la quatrième de l’agglo, mais celle-là consacrée aux énergies de la mer. La nouvelle technopole de la mer, consacrée à l’économie bleue sera implantée dans la cité balnéaire.

    Cette technopole réunira les entreprises innovantes de la région, concernées par la biotechnologie, les énergies marines renouvelables et le biomimétisme de la mer. Son implantation aura lieu dès 2018, sur un emplacement proche de la Cité de la mer.

    Presselib, mercredi 8 novembre 2017