Vous êtes ici

Revue de Presse du 06 avril 2018

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

Landes

Industrie

  • Lectra, l’usine 4.0

    A Cestas, Lectra, N°1 mondial des machines et des solutions intelligentes de découpe pour la mode, l’automobile et l’ameublement, conforte sa réussite commerciale avec un chiffre d’affaires en progression de 8% pour la deuxième année consécutive et un résultat net en hausse de 10%. L’enjeu de la feuille de route de Lectra pour 2017-2019 est de rechercher des axes de croissance. L’industriel ambitionne désormais de devenir un acteur incontournable de l’usine 4.0 pour se développer sur ses marchés en pleine évolution. La solution numérique de gestion du cycle de vie des collections, de la création à la production de vêtements permet de répondre aux attentes des Millenials (nés après l’an 2000), qui veulent des produits personnalisés, de qualités et livrés à domicile en un clic.

    La Vie Economique, P.3, mercredi 28 mars 2018

  • Plastiques Landais se diversifie

    La suppression des sacs plastique à usage unique aux caisses en janvier 2017 a incité les fabricants à réorienter leur production. A Castets, pour pérenniser son activité, la petite entreprise Plastiques Landais, cherche aujourd’hui à se développer sur les films et découpe de banderoles, rubalises et les nappes destinées aux professionnels. Elle s’apprête à investir dans une imprimeuse flexographique qui lui permettra d’obtenir des gains de productivité, mais aussi d’assurer la diversification de ses supports d’impression. La création d’un ou deux emplois est même envisagée.

    La Vie Economique, P.5, mercredi 4 avril 2018

Tourisme

  • Nouvelle marque touristique dans les Landes

    Dans le sud des Landes, l'Office de Tourisme Intercommunal a présenté la marque « Landes Atlantique sud » lors du lancement de la saison estivale. La force de frappe de l’OTI, ce sont mille structures et entreprises partenaires et un budget de 1, 346 million d’euros. « Le premier enjeu, c’est affirmer une identité : “Landes”. Ensuite, “Atlantique” pour s’inscrire dans la dynamique de l’arc atlantique et enfin “sud”, parce que cela symbolise la chaleur et un mode de vie », explique le Directeur de l’OTI Denis Dupouy. Ce positionnement s’accompagne d’outils qui vont du papier au digital et un soin particulier a été mis pour le site Internet avec un double objectif : informer et séduire.

    Sud Ouest, samedi 31 mars 2018

Commerce

  • Boutiques éphémères à Capbreton

    A Capbreton, dans le droit fil du projet de revalorisation du centre-ville, la municipalité, à travers sa commission d’animation économique, a eu l’idée d’utiliser les locaux désaffectés de l’ancien Point Information Jeunesse, près du pont Lajus, pour le transformer, après quelques coups de balai et de pinceaux, en boutiques éphémères. Ces locaux comptent deux salles de 14 et 16 mètres carrés, que l’on pourra louer seules ou avec d’autres pour des loyers de 350 et 400 euros par mois, électricité comprise, pour un bail de six mois. Les candidats peuvent se manifester jusqu’au 10 avril prochain afin que la boutique puisse idéalement ouvrir en mai.

    Sud Ouest, mardi 3 avril 2018

Hôtellerie

  • Réouverture du Splendid à Dax : « Notre tour Eiffel à nous »

    L’hôtel emblématique de Dax a rouvert ses portes le week-end dernier et plus de 800 personnes étaient au rendez-vous samedi comme dimanche. « Démocratiser, et rendre le Splendid aux Dacquois. » Telle est l’ambition formulée par le nouveau Directeur de l’établissement, Alexandre Mouroux. Ainsi, l’entrée, autrefois cours de Verdun, a été aménagée depuis le parvis et les jardins paysagers. Après quatre ans de fermeture et vingt et un mois de travaux, le moment est plutôt venu d’apprécier, à sa juste valeur, la réouverture d’un fleuron qui a fait la fierté de la cité thermale. Vacances bleues, le gérant, entend rendre l’endroit incontournable.

    Sud Ouest, dimanche 1er avril 2018

Littoral

  • Erosion du littoral dans les Landes

    Il y a un peu plus de vingt ans, l’État et la Région Aquitaine ont créé l’Observatoire de la Côte Aquitaine pour la surveillance du littoral. Il s’appuie notamment sur l’expertise du Bureau de Recherches Géologiques et Minières et le réseau d’agents de l’ONF, qui maille le littoral. À la fin de chaque hiver, l’OCA dresse un état des plages, après le passage des tempêtes et des coups de mer.

    Selon le rapport effectué par l’OCA, cet hiver a, certes, fragilisé le littoral, mais dans des proportions « normales » pour la saison. Ainsi, à Capbreton, la campagne du by-pass –  transfert hydraulique du sable des plages du nord pour réengraisser celles du sud, mis en œuvre dès 2008 – a commencé. Au vu de ses résultats et après avoir étudié plusieurs autres scénarios, la commune a décidé d’augmenter la quantité de sable extrait et redistribué, dans le cadre de sa stratégie locale de protection du trait de côte. Stratégie comme il en existe dans les secteurs les plus fragiles du littoral à Mimizan et Biscarrosse. À noter que le Département des Landes est le seul à financer ces stratégies locales, à hauteur de 10 %, au-delà des plans Plage qui fleurissent çà et là pour le réaménagement des stations.

    Sud Ouest, jeudi 5 avril 2018

Gestion des Infrastructures

  • Open Golf Club devient gestionnaire pour 18 ans du golf de Seignosse

    Le contrat faisant d’Open Golf Club le nouveau gestionnaire - et ce pour 18 ans - du golf de Seignosse vient d’être signé. Cette entité du groupe Touquet Syndicate a d’ores et déjà prévu d’engager une enveloppe de plus de 3 M€ pour moderniser ce parcours 18 trous (par 72) dessiné par l’architecte Robert Von Hagge (concepteur de 250 autres dans une vingtaine de pays). Il est notamment prévu la mise en place d’un parcours compact destiné aux débutants. La gestion était assurée depuis une trentaine d’années par l’opérateur Blue Green.

    APS, jeudi 05 avril 2018

Région

Entreprises et emploi

  • La Nouvelle-Aquitaine attire les investisseurs

    La Nouvelle-Aquitaine a attiré 305 projets d'investissements français et étrangers en 2017, générant 6.546 emplois à trois ans (+69% annuellement), selon l'Observatoire de l'attractivité de la Région. Treize projets présentent une ambition de plus de 100 emplois : Hermès (290 emplois), Cdiscount (250), Ubisoft (250) ou La Poste (217).

    L’observatoire relève aussi que 63 % des projets correspondent à des créations de nouveaux sites et 30 % à des extensions. Sans compter que la part des entreprises dans ces investissements économiques fait un bond en avant de 5 points en un an, correspondant à 32 % des projets créés et 26 % des emplois. On retiendra que l’Allemagne est en tête des pays européens investisseurs dans la région au niveau du nombre de projets. En revanche, côté emplois, c’est l’Espagne qui arrive en tête des investisseurs européens.

    Sud Ouest , APS, mercredi 04 avril 2018