Vous êtes ici

Revue de presse du 01 décembre 2017

Pour recevoir chaque semaine la revue de presse de la CCI des Landes, abonnez-vous en cliquant ici.

CCI des Landes

Événement

  • L’Eco-conception : une démarche incontournable

    Le colloque de l’éco conception en Nouvelle-Aquitaine se tiendra mardi 5 décembre à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mont-de-Marsan de 9h30 à 17h. De nombreuses conférences et tables rondes avec des spécialistes du sujet seront proposées et à midi, place à un repas réseautage, autour du partage de produits landais et de dégustation d’insectes pour l’apéro.

    « Les attentes des clients (consommateurs, entreprises, marchés publics…) sont de plus en plus fortes et précises, et il devient nécessaire de comprendre ce contexte pour proposer des réponses adaptées » précise la CCI. Une démarche d’éco-conception consiste à intégrer l’environnement dans la conception d’un produit ou d’un service : de plus en plus incontournable !

    Presselib, dimanche 26 novembre 2017

    Sud Ouest, mercredi 29 novembre 2017

Budget

  • Une coupe budgétaire qui passe mal

    Comme tous leurs homologues départementaux, les dirigeants de la CCI des Landes ne comprennent pas que l’Etat leur retire une part de leurs recettes fiscales. Ils ont tenu une conférence de presse lundi dernier afin de clarifier leurs revendications. « Notre ressource fiscale est passée en 3 ans de 80 à 55% de notre budget », explique le Président Philippe Jacquemain. « En septembre dernier une décision est prise de retirer à l’ensemble des CCI 150 millions d’euros de ressource fiscale. »

    Pour les Landais, la baisse prévue est de l’ordre de 600 000 euros, soit environ 17% du budget. « C’est une décision brutale et incompréhensible, le gouvernement tire sur son meilleur allié sur les territoires ». La CCIL a voté donc un budget primitif en équilibre d'environ 6 millions d'euros, le prélèvement éventuel de 600 000 euros par l’Etat étant réservé à un hypothétique budget rectificatif soumis aux élus au printemps.

    Sud Ouest, P.13, mardi 28 novembre 2017

Landes

Commerces de centre-ville

  • Le projet des halles de Dax enfin dévoilé

    Le projet de restructuration des halles a été dévoilé vendredi dernier au pôle économique de la cité thermale, en présence de représentants des cabinets d’architectes, Reichen et Robert (de Paris) et Leccia (de Bayonne). Ils ont pris l’option de refondre l’existant. Une transformation complète autour de l’ossature actuelle, du plus bel effet. Dès l’été 2019, on devrait donc admirer les 21 étals (17 actuellement), et les 4 commerces extérieurs (3 actuellement) sous verrière, avec un effet de lumière bluffant. Les arches Sud et Nord seront relookées et végétalisées. Quant aux façades Est et Ouest, elles seront transformées et proposeront un balcon donnant sur une esplanade qui permettra de nombreuses animations et concert.

    Sud Ouest, P.24c, samedi 25 novembre 2017

    Presselib, dimanche 26 novembre 2017

  • A Mont-de-Marsan, pas assez d’ouvertures les dimanches

    Cette année, les veilles de fête tombent des dimanches. Or, à Mont-de-Marsan, faute d’avoir anticipé ce détail, les commerçants du centre-ville ne pourront pas ouvrir leurs boutiques le dimanche 10 décembre. Avec la loi Macron, les ouvertures dérogatoires autorisées par décision du maire sont passées à 12. En novembre 2016, le Conseil Municipal de Mont-de-Marsan avait donc accordé 5 ouvertures dominicales pour l’année 2017. Ainsi, pour ouvrir le dimanche de la Fête des Mères et le premier dimanche des soldes de janvier, il faudra sacrifier le dimanche 10 décembre, qui correspond pourtant à l’ouverture des festivités de Noël. Seuls les commerces indépendants sans salarié pour lever le rideau. Et la pilule est d’autant plus difficile à avaler pour les commerçants du centre-ville puisque le Grand Moun sera, lui, ouvert.

    Sud Ouest, P.19, samedi 25 novembre 2017

Entreprises

  • La DRT rachetée pour 1 milliard d’euros par le groupe Ardian

    La direction de la DRT (Dérivés Résiniques et terpéniques) a confirmé la nouvelle. La société d’investissement Ardian est en négociations exclusives pour faire l’acquisition du groupe familial landais, expert en chimie verte. L’opération consiste pour Ardian à prendre la majorité du capital détenu à 70 % par les héritiers des sept familles fondatrices, issus de la sylviculture landaise. Tikehau, un fonds d’investissements qui a injecté en 2014, pas moins de 40 millions d’euros dans la DRT possède de son côté 30 % du capital. La DRT serait valorisée 1 milliard d’euros lors de cette transaction. Tikehau serait l’un des grands gagnants au passage avec une plus-value de 152 millions d’euros.

    De 130 millions d’euros, quand ce dernier a pris les rênes en 2005, la DRT affiche désormais 500 millions euros de chiffre d’affaires annuel. Le siège social est à Dax et le cœur de l’activité dans les Landes, avec notamment les usines de Castets et Vielle-Saint-Girons. Mais la DRT est aujourd’hui implantée sur plusieurs continents.

    Sud Ouest, Presselib, APS, jeudi 30 novembre 2017

     

  • De la plume qui pèse lourd

    Depuis quinze ans qu’il dirige Plum’Export, Jean Cazaubon, affiche un chiffre d’affaires de 7.3 millions d’euros (98% du fameux chiffre d’affaires réalisé à l’export, dont 40% rien que sur l’Asie) pour 1 600 tonnes de plumes par an. Du coup, avec les normes européennes, de traçabilité ou environnementales, Plum’Export s’est doucement installée comme la première entreprise de son secteur et le leader du marché. 60% des produits que vous trouverez sur le territoire européen sort de Saint-Sever.

    Presselib, lundi 27 novembre 2017

Éco-conception

  • Des meubles design à partir de déchets

    Comment des morceaux de résine, issus de la fabrication de planches de surf, peuvent-ils retrouver une seconde vie et finir, ni vu ni connu, dans la vitrine d’un magasin chic de meubles contemporains ? Pour le savoir, il faut rencontrer Alexandre Meyssirel et Guilhem Dupouy, les deux cofondateurs de Club 418, à Seignosse.

    Surfeurs à la fibre écologique, les deux copains se sont demandé ce qu’ils pouvaient faire de tous les déchets issus de la fabrication de planches : résine, fibre de verre, mousse. Avec l’éco-conception, l’upcycling et la conscience écologique dans l’air du temps, les retours enthousiastes et encourageants qu’ils reçoivent vont du très chic Bon Marché, à Paris, à l’émission « Carnets de campagne », de Philippe Bertrand, consacrée aux projets liés au développement durable.

    Sud Ouest, mardi 28 novembre 2017

Thermalisme

  • Bilan positif pour les Thermes de Dax

    A Dax, les Thermes affichent une fréquentation supérieure à 1.300 curistes sur la saison. La direction se donne 3 ans pour parvenir à 2500 curistes par saison. Cette année, une proportion intéressante de primo-curistes ont été accueillis. La LGV qui met Dax à seulement 3 heures de Paris et l’ouverture du Splendid le 1er avril prochain devraient amener une vision positive sur la destination.

    Sud Ouest, P.24, lundi 27 novembre 2017

Industrie du jeu

  • Lifting en vue pour le casino de Dax

    A Dax, la Société d'Exploitation Touristique de Dax, en charge depuis 19 ans de l’exploitation des jeux, s’est vu confirmer la délégation de service public du casino municipal pour une durée supplémentaire de 15 ans. Un succès pour le groupe Arevian qui a repris les rênes de la SETD depuis 2 ans au groupe Barrière. Dans les engagements pris pour les 15 prochaines années, le nouveau délégataire souhaite investir 1.6 million d’euros pour la reconstruction et la relocalisation du bar, afin de rendre ce dernier accessible de l’extérieur. La SETD prévoit également de renouveler le parc de machines à sous pour garantir l’attractivité. Enfin, une centaine d’animations par an devraient être organisée.

    Sud Ouest, P.20, mardi 28 novembre 2017

Région

Commerce

  • Galeries Lafayette : 22 magasins pourraient être franchisés

    Un projet de cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette en province, soit près de la moitié du parc, employant plus de 900 salariés, a été annoncé aux représentants du personnel à l’occasion d’un comité central d’entreprise. 

    Les magasins concernés sont de "petits magasins" situés dans des villes de taille moyenne, a indiqué une source syndicale. Une autre a évoqué les villes d’Agen, Angoulême, Belfort, La Rochelle, Toulon, Chambéry ou encore Dax. Trois repreneurs seraient sur les rangs.

    Sud Ouest, APS, lundi 27 novembre 2017

    Presselib, mardi 28 novembre 2017