Vous êtes ici

Crise Aviaire: suite à la reprise la CCI reste mobilisée

76 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles avaient été détectés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France, dont 31 situés dans les Landes. Un vide sanitaire sera mis en place du 2 au 16 mai 2016. La CCI et la CMA des Landes se mobilisent pour faire en sorte que les entreprises aval soient indemnisées pour les pertes encourrues : abbatage, conservation, transformatation, traitement de la plume, maintenance industrielle, fabrication de matériels, entreprises de services connexes.

Depuis février, la CCI des Landes est aux côtés des entreprises de la filière aval et a mené plusieurs actions de communicatin et de lobbying auprès des autorités concernées pour faire en sorte que ces entreprises soient soutenues pour passer cette période difficile pour la filière du canard gras. 

Pour en savoir plus sur les actions menées (lobbying et étude d'impact), cliquez ici. 

Visite du ministre de l'agriculture

Le vendredi 13 mai dernier, le Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll est venu dans les Landes pour rencontrer les acteurs de la filière « palmipèdes » actuellement touchée par l’épizootie de crise aviaire. En tant que partenaire économique du territoire, la CCI était conviée et a participé aux échanges, représentée par M. Guy FEUGAS, Vice-Président Industrie de la CCI des Landes. Pour en savoir plus sur cette rencontre, consultez le compte rendu.

Suite à cette visite et aux propos tenus par le Ministre de l’Agriculture, la CCI des Landes invite les entreprises de l’aval à faire connaître dès maintenant leurs difficultés (RH, trésorerie, investissements, activité commerciale, approvisionnement …) auprès des services de l’Etat, dans les plus brefs délais.

 

La CCI des Landes se tient à la disposition des entreprises pour les accompagner dans l’accès à tous les dispositifs disponibles : activité partielle, report de charges sociales et fiscales, préfinancement CICE, avance remboursable.

 

Les entreprises concernées peuvent aussi consulter les dispositifs de droit commun à la disposition des entreprises de l'aval. 

Téléchargez également le Guide bonne pratiques opérateurs de transport et la présentation des mesures de Biosécurité.

Suite à la reprise de l'activité, la CCI reste mobilisée auprès des entreprises de la filière aval. L'objectif étant de pouvoir identifier en amont les problèmes que pourront rencontrer les entreprises dans les mois à venir, conséquences directes du vide sanitaire: difficultés d'approvionnement, hausse des prix matières premières et des produits finis, difficultés de trésorerie .... Dans ce cadre, un sondage économique a été envoyé à l'ensemble des entreprises de la filière aval. Cette action est réalisée en partenariat avec les services de la Préfecture des Landes et en collaboration avec l'ordre des experts-comptables. Les résultats seront présentés à la fin du mois d'octobre.

Lien vers le questionnaire: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScgpfJBgQjZ8Ie4ZaeFP5fIm4pF4Q1-...">https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScgpfJBgQjZ8Ie4ZaeFP5fIm4pF4Q1-...

Contact : Benjamin Lobet, benjamin.lobet@landes.cci.fr / 06 47 17 97 63
 

    Témoignages : les entreprises de l'aval déjà dans le dur (Mai 2016)

    FABRICANT DE MACHINES
    Christian DUSSAU, Président et Florian LARAN, Directeur du site, DUSSAU Distribution

    "En chiffres, l’impact de la crise aviaire sur l’activité de notre entreprise c’est une baisse de 90 %
    du chiffre d’affaires mensuel du mois d’avril au mois de septembre 2016."

    Suite...

     

    CONSERVEUR  
    Philippe BERGES, Gérant, Castel Foie Gras

    "Nous sommes grandement inquiets en ce qui concerne la reprise de l’activité et nous nous posons de nombreuses questions, la principale étant quels seront les prix pratiqués par la filière à la reprise ? ".
    Suite...

     

     

     

    TRANSPORT
    Dominique DESTRIBOTS, Directeur général, Transports DAUGA

    "Dès la semaine prochaine, 25 salariés accéderont au dispositif d’activité partielle et sur
    l’année 2016, notre chiffre d’affaires devrait se voir réduit de 50 % ».

    Suite...

    Dans la même rubrique :