Vous êtes ici

Suramortissement pour l'investissement productif : prolongation jusqu'au 14 avril 2017

Afin de soutenir l’investissement productif industriel et de favoriser la modernisation de l’outil de production, le Premier Ministre avait annoncé, à l’issue du conseil des ministres du 8 avril 2015, la création d’un mécanisme de « suramortissement » de certains équipements, applicable aux investissements réalisés par les entreprises entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016.

20 avril 2016

Ce dispositif vient d’être prorogé jusqu’au 14 avril 2017 avec une extension du champ de la déduction exceptionnelle aux appareils informatiques prévus pour une utilisation au sein d’une baie informatique, quelles que soient leurs modalités d’amortissement :

-              serveurs informatiques rackables ;

-              serveurs de stockage et autres équipements de sauvegarde rackables ;

-              matériels de réseau rackables (notamment commutateurs, switches, pare-feux, routeurs) ;

-              matériels d'alimentation électrique et de secours d'alimentation électrique rackables (notamment les centrales d'alimentation, les onduleurs).

 

A noter qu’entrent également dans cette catégorie les machines destinées au calcul intensif ("supercalculateurs") et acquises de façon intégrée.

 

D’autres extensions concernent :

-              Des véhicules de + de 3,5t roulant au gaz naturel et au bio méthane

-              Les remontées mécaniques

-              Les matériels des coopératives agricoles (y compris les CUMA).

 

Vous trouverez plus d’informations sur cette prorogation sur le site du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts et notamment dans le BIC - Base d'imposition – Déduction exceptionnelle en faveur de l'investissement.  

 

Pour en savoir plus, consultez le document de reconduction et la présentation du dispositif (version 2015).