Vous êtes ici

ESDL : Workshop au Canada

Quatorze étudiants de l’École supérieure de design des Landes (ESDL) passent la semaine au Cégep Beauce-Appalaches où ils élaborent, avec des étudiants beaucerons de design d’intérieur, des concepts pour rafraîchir le hall d’entrée principal de l’institution d’enseignement.  Le projet est la contrepartie d’un échange qui a débuté, l’année dernière, par un séjour du même genre effectué en France par des étudiants de design d’intérieur du Cégep.

Les jeunes designers n’ont pas perdu de temps lundi matin.  Pendant que leurs directeurs, François Levasseur (ESDL) et Mario Landry (Cégep), faisaient connaissance, ils prenaient des mesures et photographiaient les lieux.  Le temps pressait puisque les sept équipes de quatre étudiants (deux Beaucerons et deux Français) devront soumettre leurs propositions à la direction, vendredi (15 janvier).  Mardi, ils présentaient déjà à leur client un état d’avancement de leur travail.

« Les étudiants impliqués dans le projet vivent une authentique expérience de conception pour un client, précise l’enseignante de design du Cégep, Audrey Gosselin.  On leur fait faire un projet réaliste avec les contraintes qui lui sont associées, notamment le budget.  En bout de ligne, comme dans la vraie vie, notre client pourrait retenir un concept en entier ou une combinaison de deux ou trois propositions ».

Le directeur de l’ESDL, François Levasseur, estime que la dynamique franco-beauceronne de chacune des équipes sera productive.  « Le bagage différent de chacun des étudiants les fera sortir de leur zone de confort, dit-il.  L’ouverture d’esprit dont ils devront faire preuve favorisera la créativité.  Chacun exploitera les forces de l’autre.  Chez nous, nous enseignons une vision plus globale du design en y incluant le graphisme et le marketing alors qu’au Québec la formation est plus axée sur l’aspect technique ».

Les liens unissant le Cégep Beauce-Appalaches et l’École supérieure de design des Landes sont nés au salon de l’éducation de Bordeaux, il y a deux ans, lors d’une rencontre entre monsieur Levasseur et la directrice des études du Cégep, Rachel Aubé.  Les deux ont rapidement conclu une entente de mobilité étudiante de cinq ans.  Dès l’hiver 2015, les étudiants de design d’intérieur du Cégep participaient, avec des collègues français,  à l’aménagement d’un quartier VIP dans un club touristique.

L’entente qu’a développée François Levasseur avec le Cégep Beauce-Appalaches n’est pas son seul lien avec le Québec.  Une dizaine d’étudiants de quatrième année de son école effectueront bientôt des stages de travail dans différentes entreprises de la province.

L’École supérieure de design d’intérieur des Landes est située dans le sud-ouest de la France, entre Bordeaux et Biarritz. Monsieur Levasseur avoue que le climat hivernal québécois est une belle découverte pour ses étudiants qui voient un peu de neige une ou deux fois par année chez eux.  Les jeunes français ont également constaté que les mesures se prennent encore souvent en pouces et en pieds au Canada même si le pays a adopté le système métrique il y a quarante ans.  Leur mythique ancêtre gaulois, Obélix, dirait bien qu’ils sont fous ces Canadiens !

Source :

Réjean Bergeron
Conseiller en communication
Cégep Beauce-Appalaches